Prison du Port : Guerre des clans sur la promenade du bâtiment B

Une fois encore, le CD du Port a été le lieu d’une violente rixe entre détenus dans la cour de promenade.

En effet, sur fond de guerre de clans et de reprise de territoire, ils se sont bagarrés avec des armes artisanales.

FO JUSTICE RÉCLAME une fouille générale de l’établissement avant la fin de l’année.

FO JUSTICE FÉLICITE l’ensemble des collègues qui sont intervenus afin de mettre fin à cet incident, mettant en danger leurs propres vies afin d’exfiltrer et de sauver la vie des détenus agressés.

Ces violences démontrent une nouvelle fois le climat délétère qui règne au sein de la détention du CD du Port.

Mais tout va bien au Port Monsieur le Directeur, N’EST-CE PAS ?

FO JUSTICE EXIGE des Témoignages Officielles de Satisfactions pour l’ensemble de ces personnels.

QUID de la création d’une vraie ELSP avec apport en personnel ?

FO JUSTICE DEMANDE le transfert de ces détenus vers le territoire hexagonal dans les plus brefs délais.

L’état d’urgence doit être décrété sur notre établissement, les 10 postes manquants doivent être comblés dès la prochaine CAP des surveillants.

FO JUSTICE avait déjà tiré la sonnette d’alarme lors du dernier CSA sur les risques d’explosion de l’établissement sur fond de guerre communautaire et de prise de contrôle de la promenade.

FO JUSTICE DIT STOP AUX TRANSFERTS DE MAYOTTE.

Les personnels ont démontrés une fois encore leur professionnalisme et garder tout le sang-froid nécessaire afin d’éviter un nouveau meurtre sur la cour de promenade, comme ce fut déjà le cas dans un passé pas si lointain.

CESSEZ DE FERMER LES YEUX ET DE CACHER LA MISÈRE SOUS LE TAPIS.

BOUGEZ-VOUS Monsieur le Directeur…

« Attendre d’en savoir assez pour agir en toute lumière, c’est se condamner à l’inaction »

Lire le communiqué