Publié le Laisser un commentaire

Prison du Port : C’est la folie des grandeurs au centre de détention

Depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois les agents du centre de détention du Port doivent faire face à la gestion des détenues présentant de troubles mentaux.

Plus particulièrement une personne détenue défavorablement.

Placé au quartier disciplinaire à la suite d’une violente agression sur une personne détenue il ne cesse depuis de provoquer les personnels, d’insulter et de proférer des menaces de mort !!!!

Pour FO JUSTICE cette situation ne peut plus durer.

Les quartiers d’isolement de nos établissements ne peuvent compenser l’absence de structure adapté dans le cadre de la prise de personnes détenues présentant des troubles d’ordre mentaux.

Les quartiers d’isolement ne sont pas des poubelles et les agents ne sont pas des psychiatres !!

Aujourd’hui la politique pénitentiaire en outre-mer souffre du manque de courage de nos politiques.

Dans un rapport rendu en décembre 2018, l’IGAS (Inspection générale des affaires sanitaire) et l’IGJ (inspection générale de la justice) insistait sur la nécessité de la mise en place des UHSA en outre-mer aux regards des besoins prioritaires dans le cadre de la prise de charge de la population pénale.

La loi d’orientation et de programmation de la justice du 9 septembre 2002 prévoyait la création des

UHSA sans déterminer les capacités précises. Les arbitrages successifs ont conduit à déterminer une capacité totale de 705 places en UHSA dont 440, correspondant aux neuf unités visitées par la mission, ont déjà été construites. Il serait prévu pour la seconde tranche l’ouverture de sept nouvelles unités pour un total de 265 lits, dont 45 en outre-mer (une UHSA de 60 lits et six de quarante lits).

En 2023 se sont plus d’une quinzaine de personnes qui ont faits des séjours en hôpital psychiatrique.

FO JUSTICE INTERPELLE le Directeur du Centre détention du Port au vu de la situation de notre établissement et dans l’attente que nous soyons entendus avec la mise en place de structure adapté.

FO JUSTICE EXIGE le transfert vers la métropole de la personne détenue A.J.

FO JUSTICE DÉNONCE le manque de courage et l’absence de prise de décision du Chef d’établissement.

FO JUSTICE N’ATTENDRA PAS qu’un personnel tombe sur la coursive pour RÉAGIR.

Vous refusez de prendre vos responsabilités.

FO JUSTICE PRENDRA les siennes avant que ce drame n’arrive.

Nous disposons d’un domaine de 30 hectares, qui est aujourd’hui est occupé par des Concessionnaires extérieures au chiffre d’affaires intéressant !!!!

ARRET BAT LA MER POU GINGNE LEKIM, il FO agir !!!

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Saint-Denis : Nouvelle agression au Centre Pénitentiaire

En début d’après-midi, au niveau du bâtiment H, un détenu qui enfreignait le règlement intérieur a été justement recadré par un surveillant.

Mécontent des remarques, il n’a pas hésité à passer à l’acte.

Bilan sans appel !

Après avoir été menacé, insulté, notre collègue a reçu un coup de poing au visage associé à des jets d’assiettes lorsqu’il sortait de la cellule.

Ces énergumènes ne connaissent plus de limites, tout leur semble permis…

Fo Justice dénonce cette nouvelle agression, qui malheureusement reflète le climat actuel sur le CP.

Les surveillants sont confrontés de plein fouet à ces violences, qui deviennent quotidiennes en raison de la surpopulation pénale.

Le bureau local FO Justice apporte son indéfectible soutien à notre collègue.

Le bureau local FO Justice se tient à sa disposition pour toutes démarches qu’il jugera utile.

Le bureau local Fo Justice attend une réponse disciplinaire et pénale à la hauteur de la gravité des faits.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Faa’a Nuutania : La Pénitentiaire en deuil honorant la mémoire de nos collègues et notre soutien à leur famille

Ia Ora na à Tous,

Le 14 mai 2024 vers 11 heures, dans l’Eure, nos collegues du « PRE » de CAEN, ont été purement et simplement exécutés, par un commando lourdement armé, pour permettre à un détenu de s’évader.

Au-delà de l’horreur, de l’émotion que cela provoque, cela nous renvoie à nos familles et au fait qu’on puisse ne pas rentrer un soir du boulot, car tombé dans l’exercice de nos missions.

Tous Ensemble

Honorons la mémoire de nos collègues et notre soutien à leur famille ce Mercredi 15 mai 2024, au Centre Pénitentiaire de Faa’a-Nuutania, par :

  • Le blocage de toutes extractions médicales (Sauf urgences vitales)
  • Une minute de silence devant la « Stèle » à 11 heures
  • Un « Sitting » devant la Porte d’Entrée Principale à 11 heures 30

Avec une pensée à nos collègues de la Pénitentiaire de Nouvelle Calédonie, notamment aux trois agents qui ont été pris en otage le 13 mai 2024.

Tous Ensemble, rendons leur hommage et apportons tout notre soutien à leur famille.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison du port : Y a t-il des singes au Centre de Détention ?

Monsieur le Directeur,

Le syndicat FO JUSTICE vous interpelle aujourd’hui pour des propos injurieux, insultants, tendancieux à caractère raciste tenu par un personnel administratif envers certains de ses collègues.

Ne faites pas la sourde oreille Monsieur le Directeur, des comptes rendus ont été écrits, vous les avez en votre possession et nous aussi d’ailleurs.

« BANDE DE SINGES » dixit cette personne.

FO JUSTICE CONDAMNE ces propos tenus envers des collègues.

FO JUSTICE EXIGE une réponse ferme de votre part.

FO JUSTICE vous pose les questions suivantes Monsieur le Directeur :

Sommes-nous tous des singes au CD du Port pour cette personne ? Acceptera-t-elle encore de déjeuner au mess parmi ces singes ? Dira-t-elle encore bonjour à ces singes ?

FO JUSTICE ATTEND une réponse forte de votre part.

De tels propos n’ont pas leur place au sein de notre établissement.

De tels propos n’ont pas leur place au sein de notre administration.

De tels propos n’ont pas leur place au sein de notre République.

De tels propos n’ont pas leur place sur l’lle de la Réunion.

De tels propos sont condamnables pénalement.

Pour de tels propos, des agents sont sanctionnés au Conseil de Discipline National.

A quand une distribution de bananes et de pistaches pour les singes ?

ET VOUS Monsieur le Directeur quelle est votre position ?

Allez-vous vous contenter de cette remontée de bretelles sur le plan local ou condamneriez-vous fermement ces propos en informant la DAP de cette affaire ?

FO JUSTICE PRENDRA ces responsabilités selon la réponse que vous apporterez à cette affaire.

NOU LE PA PLUS NOU LE PA MOIN, RESPECT A NOU.

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison du Port : Un établissement en chute libre !

Les jours passent et semblent s’empirer sur notre établissement.

Toute la semaine dernière les agents du quartier bas ont dû faire face à l’absence des officiers au sein de la détention.

FO JUSTICE S’INTERROGE sur la validation des congés des officiers !!!!!

2 congés accepté soit 2/3 des officiers de détention.

FO JUSTICE EXIGE qu’un seul officier ne puisse partir en congés annuels, c’est la fin de la récréation et des départs simultanés.

FO JUSTICE FÉLICITE l’ensemble des gradés ayant remplacés les officiers.

Belle esprit de solidarité, BRAVO et RESPECT A VOUS.

Quant à la directrice de la détention, celle-ci est portée disparu, a-t-elle sans doute été emportée par les vents du cyclone tropical intense BELLAL.

FO JUSTICE rappelle que la Réunion n’est pas qu’une terre de vacances.

Vacances sous les tropiques doit rimer avec travail en détention.

Depuis quelques les agents du CD du Port font face à une surpopulation carcérale qui n’hésite pas à agresser et menacer de mort les collègues.

FO JUSTICE TIRE LA SONNETTE D’ALARME.

FO JUSTICE DÉNONCE l’absence de postes sur le CD du Port lors de prochaine campagne de mobilité des Surveillants.

Chacun devra prochainement assumer ces responsabilités.

Nous prendrons les nôtres si la situation ne s’améliore pas

Et se dégrade encore !

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Guadeloupe : STOP À LA VICTIMISATION

Chers collègues,

Lors d’un post sur le réseau social professionnel LinkedIn, le psychologue P. SANTILLI a fait une présentation d’un sujet qui a soulevé un vif intérêt pour certains, et pour d’autres des remarques douteuses, voire malhonnêtes et insultantes.

N’est-ce pas Madame la Cheffe d’antenne du SPIP de Basse-Terre !!! Madame la Directrice, votre commentaire sur ce post nous a laissé perplexe et dubitatif.

« Très intéressant et très très adapté à l’outre-mer ». Tels ont été les propos tenus par la cheffe d’antenne du SPIP de Basse-Terre suite à ce post fort intéressant sur la victimisation.

Madame la directrice, le syndicat FO Justice Guadeloupe vous demande de nous expliquer en quoi les stratégies de victimisation sont « très, très adaptées » aux territoires ultramarins. Nous avons besoin de votre vision très très éclairée pour comprendre votre point de vue.

En 8 mois d’exercice sur ce territoire, que connaissez-vous de notre département et des autres territoires ultramarins ? Pour FO Justice Guadeloupe, votre état des lieux et conclusions sont peut- être un peu hâtifs.

Madame la directrice, FO Justice Guadeloupe se doit de vous rappeler que « le personnel de l’administration pénitentiaire doit s’abstenir de tout acte, de tout propos ou de tout écrit qui serait de nature à porter atteinte à la sécurité et au bon ordre des établissements et services et doit remplir ses fonctions dans des conditions telles que celles-ci ne puissent préjudicier à la bonne exécution des missions dévolues au service public pénitentiaire » – Art R122-3 du code pénitentiaire.

Madame la directrice, l’ensemble des personnels espère avoir une réponse éclairée de votre part pour écarter toute incompréhension. Et dans le cas contraire, la porte est grande ouverte, nous accepterons volontiers votre démission.

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Saint-Denis : Comparution immédiate

Jeudi 02 mai, le bureau local FO Justice était au côté de notre collègue, pour la comparution de son agresseur, au tribunal judiciaire de ST DENIS.

A l’issue d’une audience tendue, où l’avocat de la défense n’a pas hésité à se servir de tous les leviers pour minimiser l’agression et mettre en cause notre collègue….

Code de déontologie, chiffres de l’OIP, remise en cause de la protection statutaire, tous les moyens étaient bons pour discréditer notre camarade.

La procureure de la république avait demandé une peine de 12 mois ferme, le tribunal a condamné cet agresseur à 06 mois.

Le bureau local FO Justice est satisfait de la réponse disciplinaire exemplaire et de cette comparution immédiate rapide.

Nous attendons maintenant le transfert de ce détenu hors du département.

Le Bureau local FO Justice reste vigilant à la suite qui sera donnée à cette demande.

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Baie-Mahault : Scandaleux !!!

Chers collègues,

Nous avons déjà connu des déboires sur ce Centre Pénitentiaire, de toutes sortes… mais là, et nos propos sont légitimes, c’est purement et simplement du foutage de gueule envers le personnel.

Par une note de service en date du 24 avril 2024, la direction demande au Surveillant affecté sur l’aire de livraison, de contrôler les poubelles sortant de détention à l’aide d’un pic de sondage.

Alors oui Madame la Directrice, pour FO Justice Bémao il y a bel et bien une difficulté, et pas des moindres, à mettre en pratique cette note. Comment osez-vous demander ce genre de travail à un Agent ? Et nous vous voyons mal, en tant qu’agent, effectuer une tache pareille.

FO Justice Bémao refuse de voir des Agents fouiller dans des poubelles.

Pour FO Justice Bémao, mais aussi l’ensemble du personnel, cette note de service est contre nature et doit être retirée au plus vite.

Nous ne nous arrêtons même pas sur ce pic dont vous parlez, vous êtes à même de savoir que ce genre d’outils est strictement interdit dans notre établissement.

Non seulement cela est irrespectueux pour le personnel, mais ce n’est certes pas au personnel de fouiller les poubelles.

Réfléchissons à d’autres moyens, car il en existe, et bien moins dégradants pour votre personnel !!!

Surveillant Pénitentiaire ≠ Eboueur(*)

(*) Nous respectons tous les corps de métiers

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

FO Justice Guadeloupe : 1er mai, hommage aux travailleurs

Camarades,

Le 1er mai, ce n’est pas la fête du travail, mais bel et bien un hommage rendu à tous les travailleurs. Nous les travailleurs de la Pénitentiaire, trop souvent oubliés, trop souvent délaissés par une administration sans vergogne qui nous demande de faire toujours plus avec peu, nous réaffirmons notre volonté de vouloir exercer notre mission régalienne dans les meilleures conditions possibles.

Dans toutes les administrations, y compris dans le privé, c’est la chasse au moindre sou, les restrictions budgétaires vont bon train et personne n’est épargnée, jeunes, moins jeunes, retraités.

Dans notre administration, voire notre ministère, cette chasse est à son paroxysme : le recrutement en berne, les départs à la retraite non remplacés, la dégradation des conditions de travail… et une volonté de museler le droit syndical.

«Travailler plus pour gagner plus » disaient-il ! Et la mort à petit feu nous guette à l’arrivée.

En ce jour symbolique pour les travailleurs, il est plus que nécessaire de féliciter l’investissement et le dévouement sans faille des personnels, tous corps et grades confondus (PS, PA, PT, CPIP, PJJ, GREFFE) que ce soit sur le Centre Pénitentiaire de Bémao, sur la Maison d’Arrêt de Basse-Terre, au SPIP de Guadeloupe et dans tous les autres établissements du ministère. Un professionnalisme journalier, malgré des conditions de travail déplorables. Les nombreuses agressions, les intempéries, le rythme et la surcharge de travail n’ont pas réussi à vous égarez de vos missions.

Malheureusement, la reconnaissance n’est pas toujours au rendez-vous.

C’est la raison pour laquelle, le syndicat FO Justice Guadeloupe rappelle à l’ensemble des personnels des établissements Justice du département les principales revendications portées par notre organisation : apports en effectif et sécurisation de tous les sites, création de structures adaptées pour les détenus à profil psy, lutte contre la violence envers les personnels, une réflexion sur les services transversaux du DAC du CPBM, des postes découverts à la MABT, amélioration des conditions et des rythmes de travail des personnels, la révision du parc automobile et le parking du personnel au SPIP, la mise en place d’un dispositif anti-projections sur les deux établissements pénitentiaire…

VIVE LES TRAVAILLEURS, ANPIL FOS

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Congés bonifiés : Vols annulés !

En dépit de la levée du préavis de grève des contrôleurs aériens ce jeudi 25 avril 2024, le fonctionnement des principaux aéroports du territoire risque d’être fortement perturbé.

En effet, de nombreux vols resteront annulés, impactant le départ des agents éligibles aux congés bonifiés.

Force Ouvrière Justice demande à la DAP de donner des instructions claires auprès des services RH de proximité afin que les agents bénéficiant d’un congé bonifié ne soient pas lésés dans leur droit.

Par conséquent, nous invitons les agents concernés à se signaler auprès de leur service RH de proximité afin que la DAP se rapproche du prestataire VELOCE pour les faire partir dans les meilleurs délais.

En cas de difficulté, n’hésitez pas à vous rapprocher de vos délégués locaux Force Ouvrière Justice !

Lire le communiqué