Prison de Nice : Urgence médicale, balade pour un fou

Ce 19 juin 2024, nous avons connu une fois encore un incident regrettable, qui aurait pu avoir une issue tragique :

Un détenu présentant des troubles psychiatriques a insulté le surveillant :

« Vous êtes tous des terroristes, tous complices, je vais tous vous tuer, vous allez mourir ! … »

Devant l’incohérence des propos tenus et au regard de la virulence de l’individu et du tapage qu’il occasionnait, le collègue présent à l’étage a alerté plusieurs fois sur la crise psychotique dont il a été témoin.

Venue en renfort pour de la distribution du repas, la gradée de roulement évite in extremis une assiette en verre lancée en direction de son visage. La tentative de retour au calme est vaine !

Faute de personnel médical, la décision est prise de l’extraire vers le service des urgences !!!!!!

Car n’oublions pas, le plus important est de fournir un soin optimal à nos chers pensionnaires !

Une équipe d’intervention est mise en place afin de sécuriser la sortie de cellule et une seconde équipe composée de trois surveillants volontaires assurent l’extraction médicale SANS ARMES avec un détenu particulièrement instable……

Comble de la surprise…Arrivé dans le box de soin des urgences, le détenu sort un couteau, le dirige en direction des surveillants puis se le place directement sous la gorge !

Il est stoppé immédiatement par les collègues qui font preuve de sang-froid remarquable et arrivent à lui soustraire l’arme des mains !

Des renforts composés d’un officier, de deux brigadiers chefs et d’un surveillant viendront ensuite prêter main-forte aux collègues qui ont une fois de plus risqué leur vie dans l’exercice de leur mission….

Mais pourquoi ? Pour qu’un déséquilibré au profil criminel reçoive son traitement et retourne bien sagement en détention ?

Cette balade décidée pour des « raisons médicales urgentes » marque la lenteur de notre administration à réagir face aux évènements tragiques du mois dernier et surtout à sa prise de conscience !!!

Pour les surveillants dans leur quotidien, RIEN N’A CHANGER ! ON CONTINUE A SORTIR NON ARMES ET A RISQUER NOS VIES !

DES PROMESSES ONT ETE FAITES ET DOIVENT ÊTRE HONOREE SANS DELAI !

FO Justice souhaite que des mesures concrètes voient le jour le plus rapidement possible afin de renforcer la sécurité des personnels et que ces extractions médicales d’urgence non armées cessent définitivement, comme le prévoit le protocole d’accord récemment obtenu !

Le bureau local FO Justice demande des félicitations officielles à l’ensemble du personnel qui a géré cet incident, aux agents en extraction, au service de nuit et gradés présents.

Le bureau local FO Justice sera vigilant pour que des mesures locales soient prises rapidement pour limiter les sorties inutiles et sécuriser les agents dans toutes leurs missions.

Lire le communiqué