Prison de Villepinte : Le retour des mauvais jours à la maison d’arrêt

En ce mercredi 20 avril 2022, le bureau local Force Ouvrière Justice tient à faire part de son inquiétude au vue de la hausse importante de nos pensionnaires avec à ce jour, une surpopulation de plus de 180% !!!

Pour rappel, notre établissement a un nombre de places de 582 détenus et avec cette surpopulation, nous sommes à près de 1000 pensionnaires. Avec ce problème récurrent, notre établissement a le triste nombre de 23 cellules triplées.

Est-ce que le tribunal de Bobigny, attend que nous ayons des matelas au sol ou une violente agression sur un de nos agents pour réduire les incarcérations ?

Du fait de cette augmentation accrue, nous devons faire face à plus de mouvements et un risque de tension plus élevé entre nos pensionnaires mais également un risque grandissant des agressions envers les agents.

Le bureau local Force ouvrière Justice dénonce aussi le tout carcéral du tribunal de Bobigny qui se trouve être le premier à nous faire parvenir toujours autant d’arrivants. Rien que pour le week-end de Pâques, il y a eu pas moins de 21 arrivants.

De plus, les mêmes qui sont rentrés le week-end se retrouvent libérés le lundi soir ou voir le mardi et ont de petites peines qui normalement devraient être aménagées.

Le bureau local Force ouvrière Justice sait qu’au vu de l’agrandissement de notre structure lorsque Villepinte 2 sera sortie de terre, nous serons le quatrième établissement de France et avec le tout carcéral de Bobigny nous serons vite un des établissements les plus surpeuplés de France.

Le bureau local Force ouvrière Justice apporte tout son soutien aux agents qui se trouvent face cette surpopulation.

Le bureau local Force ouvrière Justice demande aux tribunaux de réduire leur tout carcéral.

Le bureau local Force ouvrière Justice demande à la direction un nombre important de transferts afin de réduire cette augmentation.

Lire le communiqué

Easysoftonic