Prison de Versailles : On marche sur la tête ! Les personnels administratifs faisant-fonctions de surveillants…

Le syndicat FO Justice – personnels administratifs de la Maison d’Arrêt de Versailles, souhaite attirer votre attention sur une situation alarmante au sein de notre établissement pénitentiaire. Face à un manque criant de personnels de surveillance, la direction décide de remplacer les surveillants par des adjoints administratifs.

Nos adjoints administratifs sont assignés aux services des cantines, de la buanderie, des stocks produits d’hygiène et alimentaire mais également à la cuisine. Ils doivent déambuler dans toute la détention, seuls et sans moyen d’alerte, pour mener à bien les missions qui leur sont imposées.

Cette décision de notre direction engendre évidemment des inégalités flagrantes qu’elle semble ignorer :

  • Port d’Uniforme et Équipement de Sécurité, les adjoints administratifs ne sont pas soumis à l’obligation du port de l’uniforme ni à celle de l’équipement de sécurité, mettant ainsi en péril leur intégrité physique dans un environnement aussi sensible qu’une dé-tention.
  • Différence de Corps et de Catégorie, les adjoints administratifs et les personnels de surveillance relèvent de corps et de catégorie différents (catégorie sédentaire pour les uns et super active pour les autres), ce qui génère des disparités au niveau des conditions de travail et des droits professionnels.
  • Différents Régime de Retraite, un adjoint administratif peut prétendre à un départ à la retraite à 64 ans, un surveillant à 57 ans.

Face à cette situation des plus préjudiciable envers nos adjoints administratifs, la direction s’explique et nous oppose la PSS que les AA perçoivent (25% du TIB), indemnité qui est sensée, selon la direction, justifier leur présence en détention.

Visiblement notre direction devrait revoir ses fondamentaux…

La PSS est versée à l’ensemble des personnels pénitentiaires, tous corps confondus exerçant leurs fonctions en services déconcentrés, ce qui ne veut pas dire substituer un surveillant par un adjoint administratif! Concernant la sécurité de nos AA, la direction répond qu’ils assumeront les conséquences en cas d’incident !

Devons-nous les remercier tout de suite ?

Nous devons agir pour préserver la sécurité, les conditions de travail et le respect des droits professionnels de notre personnel administratif.

Nous demandons à Monsieur Le Directeur Interrégional de Paris de faire cesser cette mascarade !!

À défaut, Monsieur Le Directeur de l’Administration Pénitentiaire sera saisi de la situation

Lire le communiqué