Prison de Valence : Réunion des effectifs !

Une réunion a eu lieu aujourd’hui entre la Direction, le service des agents et les organisations syndicales pour discuter de l’état de l’effectif des personnels.

Les sujets abordés comprenaient l’ouverture de la SAS, les réussites aux différents concours internes ou externes, ainsi que les situations spécifiques.

Actuellement, le service des agents doit gérer entre 14 et 20 rappels par jour, sans compter les absences du matin. Bien que les postes soient pourvus tant bien que mal, il reste encore des vides.

La situation est critique et ne va pas s’améliorer !!!

Pour des solutions immédiates, le but est de ralentir le nombre de rappels et de combler les postes vacants. Dans l’immédiat, la cohésion de tous est la solution temporaire.

Il y a certains postes qui ne sont pas couverts, tels que le mouvement QA le week-end et le mouvement QID qui sera assuré par le mouvement QA. C’est une première piste de travail pour essayer d’alléger la charge de travail des agents.

La Direction ne mentionne pas une demande d’apport en personnel auprès de la DISP…

La tension en détention est de plus en plus palpable et les agents “encore présents” sont à bout de souffle.

Bien que des lits supplémentaires ontt été installés sur les MA, les matelas au sol continuent d’être utilisés, et l’administration va devoir assumer ses responsabilités, que ce soit dans notre établissement ou ailleurs.

Les postes vacants doivent être comblés!

Notre établissement ne reçoit même plus d’élèves surveillants, ce qui permettrait aux agents de souffler un peu pendant quelques semaines, rappelons que la dernière sortie d’école a seulement permis de pourvoir 3 postes de surveillants stagiaires pour le CP Valence !!!

La SAS va ouvrir et sortir encore des personnels de la détention,

mais avec quoi en complément ???

Le Bureau local FOJustice attend de l’administration un apport en personnel conséquent afin que le CP ne revive pas les situations critiques subies il y a quelques années, ainsi qu’une ouverture de la SAS dans les meilleures conditions.

Le Bureau local FOJustice sera vigilant quant à cette dégradation “temporaire” annoncée par le Chef d’établissement, et une demande auprès des régionaux FOJustice est déjà partie afin de faire un point avec le DIOS sur les effectifs possibles à obtenir (sortie ENAP, CAP de mobilités…) dans les prochains mois.

Lire le communiqué