Prison de Roanne : Et un deuxième de perdu …

Au CD ROANNE les semaines se suivent et ne se… Pardon et se ressemblent !

Semaine dernière, nous vous parlions d’une évasion lors d’un beau voyage dans le Vercors. Trois jours de rêves sportifs entre via ferrata, spéléologie et canoë. Et puis le drame… Certainement déçu par les activités, un des détenus a préféré fuir dans la nuit. Ce n’est que sa troisième évasion après tout.

Et bien cette semaine, nous ne partons pas très loin. Juste derrière la prison avec la S.P.A. Destination moins prisée des passionnés d’aventures.

Quatre détenus sont sortis en ce bel après midi du 14 juin 2024 pour aller promener les chiens de la S.P.A. Pendant cette balade organisée sous la forme d’un groupe de thérapie, un des détenus signale vouloir se soulager derrière un arbre. Après plusieurs minutes d’attente, aucun retour. Les deux membres du personnel médical s’aperçoivent très vite qu’à défaut d’avoir fini,

il a surtout pris la poudre d’escampette !

Parmi son palmarès judiciaire, ce détenu a été condamné pour cruauté envers un animal ! Quel choix bizarre pour ce genre de sortie ! C’était déjà sa quatrième participation à cette activité. La thérapie a-t-elle été efficace ? Bonne question…

Au rythme de ces évasions, de la place va se libérer rapidement en détention !

Avons-nous trouvé une solution à la surpopulation carcérale ?

Lire le communiqué