Prison de Rennes-Vezin : Agressions et incidents ! Le quotidien des agents…

Jeudi dernier fut pour le moins animé ! La journée commença par une agression à l’UHSI. Bilan : griffures au visage et lunettes broyées. Le détenu agresseur sera transféré au QD

Différents incidents auront lieu au cours de la journée, dont une mise en prévention assez mouvementée sur le CP, puisque le détenu refusera sa fouille à corps. Au cours de l’intervention musclée, des proiections de sang du détenu via crachat iront droit vers les agents et l’un d’eux sera touché au visage ! Le second sera blessé à l’épaule pendant l’intervention. Les deux agents seront dirigés vers les urgences, où aucun soin ne leur sera apporté ! Leur seul “cadeau” sera de croiser leur agresseur !

Que dire ?! On comprendra que ce dernier n’était pas coopératif pour la fouille à corps, puisqu’il était en possession de 18 grammes de shit. Et lors de la fouille de sa cellule, on trouvera une savonnette de 180 grammes de cannabis.

Plus tard vers 18h45 à la prise de service de nuit, quatre extractions médicales seront en cours (dont l’agresseur de l’UHSI qui aurait fait une TS), escortées par moins de 11 surveillants. Certains agents auront pris leur service à 6h45 et finiront à 2h30 le lendemain !

Au CP Rennes Vezin, dans la pénombre, un visiteur nocturne viendra projeter 5 colis…

C’est le lendemain que la PEP aura droit à sa blague: appel des pompiers ! Un détenu les aura appelé pour les informer qu’un autre faisait un malaise en MA11G. L’agent de faction au PCI les appelle à l’interphonie sans réponse. La gradée, professionnelle, monte une équipe afin d’aller constater la chose.

Arrivée à cette fameuse cellule, la situation est toute autre : nos deux pensionnaires ont chacun un téléphone à la main, oreillettes aux oreilles et fument le pétard ! Elle est pas belle la vie ?!

La nuit se poursuivra sur le CP avec 2 joyeux lurons qui viendront à ¼ d’heure d’intervalle projeter pas moins de 17 colis ! Un peu trop facile non ?!

Samedi après-midi, lors de la sortie promenade en MA2 RDC, le détenu R. prétexte avoir oublié sa carte d’identité en cellule. Un surveillant le raccompagne mais en chemin, le voyou lui jette violemment une bouteille d’eau à l’arrière de la tête, puis lui assène un violent coup de poing dans la nuque. La tête de notre collègue va percuter le mur de la coursive ! L’agent est KO.

L’agresseur s’enfuie dans le fond la coursive et lève les mains. Il sera maitrisé par les agents présents et placé au QD. La victime sera dirigée aux urgences afin de passer un scanner. Après une longue attente le collègue sortira à 2h00 du matin. Les examens n’auront pas révélé de séquelles physique graves, heureusement ! Il faut bien être conscient que nous sommes passés à deux doigts d’un drame !

Lors de la fouille de cellule de l’agresseur, un courrier sera trouvé, il y est écrit qu’il va agresser un surveillant ! Les défenseurs de ce lâche ne pourront pas nier qu’il y a bien eu préméditation ! Nous souhaitons un prompt rétablissement à notre collègue agressé, non seulement blessé physiquement mais aussi très choqué, et nous nous tenons à sa disposition pour toute démarche et accompagnement.

A noter, au retour promenade, un détenu bien connu de nos services (en commençant par le QMA de Jacques Cartier), refuse de réintégrer sa cellule en s’accrochant à une grille. Il sera placé au QD…

Concernant la lourde agression préméditée qu’à subit le collègue, la Direction se déplacera et fera le nécessaire, demandant la garde à vue du détenu R. Important de le signaler vu le laxisme de certains.

FO Justice Rennes Vezin souhaite beaucoup de courage aux personnels en ces temps très sombres, et reste à leur entière disposition !

Lire le communiqué 

Easysoftonic