Prison d’Orléans-Saran : Réponse de la DI. Acte2 blocage de l’établissement.

Le lundi 25 septembre 2023, le syndicat local Force Ouvrière Justice a reçu une réponse en provenance de la DI suite à notre plate-forme revendicative en date du 13 septembre.

Cette réponse est plus qu’insultante et montre comme nous l’avons toujours dit le manque de considération vis-à-vis des professionnels de l’établissement.

Cette réponse précise :

  • Que les agents devront continuer à travailler à CRÉDIT comme actuellement, à savoir que les heures supplémentaires ne seront pas payées au-delà des 108 trimestrielles. Ces heures seront payées au fil des trimestres.

  • Priorisation de 14 postes pour la prochaine CAP de mobilité mais rien n’est ACTÉ.

  • Les formations continueront comme c’est un droit pour l’agent. DROIT quand ça arrange !!!

  • Pas d’opposition sur le principe de la révision de l’organigramme de référence mais propose d’abord de travailler sur le taux de couverture des postes et sur l’organigramme appliqué.

  • 306 CMO transmis depuis le 01er janvier et 29 contrôles

Donc pour la DI tout va bien, veuillez circuler, il n’y a rien à voir. Vous allez continuer à travailler comme de gentil personnel et RIEN NE CHANGERA.

Le syndicat local Force Ouvrière Justice signale à la DI que le taux de couverture actuel par rapport à l’organigramme de référence est de 78% ce qui est plus que catastrophique. Il y a tout juste quelque mois, il était de 84%. QUEL DÉSASTRE.

Le syndicat local Force Ouvrière Justice demande à la DI de revoir sa copie. Il faut minima 20 agents.

Le syndicat local Force Ouvrière Justice demande à ce que tous les agents en RH, CA, postes fixes ainsi que les autres Organisations Professionnelles d’être présents.

Le syndicat local Force Ouvrière Justice rappelle que ce combat est celui de tout le monde.

BLOCAGE DE L’ÉTABLISSEMENT

LE JEUDI 28 SEPTEMBRE 2023 A PARTIR