Prison de Salon-de-Provence : Les funambules sans parachutes…

Ce mercredi 12 juin, au 1er étage du bâtiment “A” vers 10h00, pour le confort personnel d’un de nos pensionnaires, la réparation de son appareil téléphonique fourni par l’administration a été entreprise.

À cette fin, les agents ont appliqué le protocole de sécurité en demandant à la personne détenue de sortir sur la coursive pendant les travaux. Mécontent d’avoir été réveillé, ledit pensionnaire s’est mis à hurler, à insulter et a projeté des objets sur les agents. Au vu de sa réaction, les surveillants ont rapidement refermé la porte de la cellule.

À partir de là, l’individu a frappé frénétiquement sur la porte de la cellule en hurlant, perturbant le calme et le bon fonctionnement de la détention. L’officier du bâtiment s’est déplacé afin de faire cesser le tapage.

En raison de son comportement et de ses réactions, il lui a été annoncé qu’il ferait l’objet d’un compte-rendu d’incident. L’individu a amplifié ses insultes et s’en est pris physiquement aux agents. La maîtrise du forcené a été nécessaire tout en essayant d’éviter les tentatives de morsures et la pluie de coups. Même lors de sa mise en prévention, il n’a cessé d’être virulent et agressif !

BILAN : 2 agents ont été dirigés vers les urgences Avec 5 et 6 jours d’ITT

Les agents pénitentiaires œuvrent au quotidien pour assurer la garde et le bien-être des personnes incarcérées. Leurs missions, loin d’être faciles, impliquent la gestion de diverses formes de violence telles que les tapages, les insultes, les hurlements et les agressions. De plus, la présence de malades atteints de troubles psychiatriques rend la gestion au centre de détention extrêmement compliquée.

FO réitère sa demande concernant le profilage des détenus affectés au CD.

FO soutien les collègues du CD qui deviennent, à force, des « funambules sans parachutes », essayant d’œuvrer chaque jour avec professionnalisme et humanité malgré des conditions de travail déplorables !!

Le bureau local FO APPORTE tout son soutien à nos collègues blessés et se tient à leur disposition pour les accompagner dans leurs démarches administratives et judiciaires.

Le bureau local FO SOUHAITE un prompt rétablissement à nos collègues.

Lire le communiqué