Prison de Douai : L’insécurité Grandissante alors que la France est en État d’Urgence

Ce dimanche 19 novembre vers 8h, un collègue de travail stationnait sur le parking de la maison d’arrêt de Douai. En sortant de l’aire de stationnement, il s’est fait interpeller par deux individus. Le surveillant est resté calme, ne rentrant pas dans leurs provocations, il est rentré dans la prison. Il a immédiatement signalé au gradé le comportement suspect des individus. La police, venue sur les lieux, a trouvé des stupéfiants dans leur véhicule, remarquant également que les plaques étaient fausses. Ce jour-là, 230g de stupéfiants ont été saisis dans le chemin de ronde.

Nous demandons des rondes plus régulières des forces de l’ordre devant la prison, en l’absence d’une équipe ELSP sur la maison d’arrêt. La journée a continué avec deux jeunes personnes agressant les policiers alors qu’ils contrôlaient le premier véhicule immobilisé sur le parking le matin même. Heureusement, les PREJ de Saint-Quentin-Fallavier étaient présents, bloquant la circulation et prêtant main-forte aux policiers.

FO Justice les remercie de leur geste et espère qu’ils seront félicités pour leur intervention.

Le lendemain, lors de la ronde interieure, 99g de stupéfiants, deux téléphones, et de manière plus inquiétante, UNE CLÉ DE VOITURE ont été découverts.

IL EST GRAND TEMPS D’AGIR EN EFFECTUANT UNE FOUILLE GÉNÉRALE.

Lire le communiqué