Publié le Laisser un commentaire

UISP – Lille : Matériel PSE – Quel Cirque !

Force est de constater que le changement de matériel opéré ces derniers jours n’apportera aucune amélioration significative en termes d’efficacité.

Un matériel vendu comme un outil performant avec une nouvelle conception pour le bracelet (PID), un énième outil d’installation, un outil de diagnostic soi-disant « moderne », enfin bref, de nouveaux dispositifs mis sur le marché pour les « spécialistes » de la surveillance électronique.

Quels que soient les matériels mis en place (DDSE, PSEM, BAR), on peut constater différents problèmes de fonctionnement et déjà des soucis concernant la gestion des stocks…

En effet, le prestataire ne peut plus répondre à la demande, des difficultés d’approvisionnement sont toujours en cours sur les nouveaux matériels. QUE FAIRE ?

Pour pallier ce nouveau fiasco et afin d’assurer les installations, la direction de l’administration pénitentiaire

(DAP) a permis exceptionnellement de récupérer et d’utiliser le matériel alloué précédemment à une personne venant d’être libérée dont le statut du matériel est « à retourner ». Quelle honte !

EN TERMES D’HYGIÈNE, ON PEUT MIEUX FAIRE.

Les agents de la surveillance électronique ne sont pas là pour pallier les carences d’une administration dépassée par les événements.

De plus, afin de garantir une continuité de service, la DAP indique que le pôle logistique détenait des ANCIENNES unités fixes prêtes à être envoyées, bien sûr testées et surtout nettoyées…

FO Justice constate une fois de plus une gestion à la petite semaine du stock national DDSE.

FO Justice exige un matériel efficace pouvant répondre aux exigences des professionnels et des différentes contraintes de sécurité…

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Longuenesse : Un service VIP !

Eh oui, rien de plus beau que de travailler au service des agents du CP de Longuenesse. FO Justice s’adresse à ce monsieur qui se permet de rappeler les règles des droits syndicaux en faisant croire qu’il s’y connaît !

Monsieur le “petit chef”, avec tout le respect que je vous dois, commencez à vous mettre au travail et à être plus concentré sur votre grand écran au lieu de vous balader sans cesse. Votre poste est certes difficile, mais vos arrangements entre copains y sont pour quelque chose !

Rappeler une note par mail, vous savez le faire. Par contre, lire des mails, cela devient plus compliqué, et vous faites même passer les gens pour des menteurs ! Tout comme votre phrase habituelle : “Ce n’est pas moi, c’est mon binôme”, mais il faudrait encore que votre binôme soit là !

Prenez vos responsabilités et arrêtez de faire passer les gens courageux pour des personnes qui ne veulent pas bosser. Je vous rappelle qu’un planning annuel a été validé en CSA, vous n’êtes même pas capable de l’entrer correctement ou même de le respecter.

Vous qui pensez être dans les règles, je vous en donne quelques-unes que vous avez sans doute oublié. Vous n’en faites qu’à votre tête, mais les agents de Longuenesse ne sont pas des imbéciles.

QUE FAIT LE SERVICE :

• Monsieur ne respecte pas les tours de nuit et donne même des mauvais tours à la suite !

• Monsieur ne sait pas rentrer un planning au mois sur Origine avec les différents postes !

• Monsieur se permet de donner des PCH aux personnes qui demande à revenir sur leur repos pendant que d’autres sont sur leur quatrième jour en coursives !

• Monsieur se permet d’être arrogant avec des agents qui ne veulent pas venir lui rendre service sur leurs RHs !

• Monsieur fait tellement bien attention qu’il laisse des lignes vides ou oublie les agents en prolongation d’arrêt et les laisse sur le planning en prétextant ne pas avoir reçu leurs documents !

• Monsieur oublie de mettre à jour les plannings, ce qui ne correspond pas avec les tableaux en salle d’appel ou même avec la feuille des gradés de brigade pour l’appel du matin.

• Monsieur oublie qu’une OS en réunion ne peut pas être sur deux positions mais les laisse quand même sur la feuille d’appel !

• Monsieur ne rappelle pas les agents en brigade sur leurs rappels et se plaint !

• Monsieur positionne toujours les mêmes agents au A1 et au A2, en oubliant même le respect des lignes.

• Monsieur n’est même pas capable de venir en réunion de service sans se tromper sur celle-ci.

• Monsieur ne fait aucun planning de l’année « car il ne sait rien faire sans que ce soit parfait. »

• Monsieur fait passer un agent de nuit de jour pour mieux rappeler ses copains qui préfèrent être de nuit…

• Monsieur doit recevoir les appels le matin et ne répond pas l’après- midi sinon il est « surchargé », la blague ! Nous n’avons jamais vu cela !

• Monsieur rappelle des agents la veille pour le lendemain sans les prévenir, les agents le découvrent sur Origine. Même si ce n’est pas une obligation, cela s’appelle le respect !

• Monsieur rappelle la nécessité de service alors que certains agents se voient à 140 heures au trimestre et d’autres à 40 heures, une équité hors service ! Relisez les textes sur la nécessité de service !

Je vous rappelle, Monsieur, que les 108 heures au trimestre ne sont pas obligatoires, car avec vous, ça devient une norme.

MONSIEUR, CE POSTE N’EST PAS FAIT POUR VOUS ! Vous vous fichez de tout ! Vous n’avez aucun respect !

FO Justice demande à Madame la Directrice de prendre une décision rapide ! Un service aussi sensible doit être tenu par un personnel compétent et motivé.

FO Justice demande l’équité pour tous, mais surtout de remettre le système téléphonique de l’après-midi en place et non uniquement le matin ! Il ne suffit pas d’aller au vestiaire toutes les cinq minutes pour fumer, il faut aussi faire son travail !

FO JUSTICE CONTINUERA À DÉNONCER LES MANQUES DE RESPECT !

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Vendin-le-Vieil : Maître PO et Petit Scarabée

Ce mercredi 29 mai, notre directeur et son adjoint (Maître PO et petit Scarabée) convoquèrent les ELSP pour leur demander une faveur, et surtout les mettre devant le fait accompli.

En effet, ils leur demandèrent d’effectuer la mission du lendemain à seulement 3 agents au lieu de 4, comme le veut la doctrine, parce qu’il y avait un manque d’effectif.

Nos chers directeurs savent s’accommoder dans l’interprétation des notes quand cela les arrange.

ENCORE UN DE LEURS PARIS FOIREUX !

A croire que la tragédie du 14 mai n’a pas servi de leçon, on peut très bien risquer la vie de trois de nos agents.

On aurait pu s’attendre à ce que « petit scarabée » se propose pour combler ce manque d’effectif, comme il l’avait proposé lors du mouvement, quand il n’y avait pas de force de l’ordre pour effectuer la dialyse d’un TIS escorte 3.

Nous ne sommes pas à une absurdité près venant de votre part !!!

Messieurs les directeurs, il est temps d’arrêter de jouer avec la sécurité de nos ELSP.

FO JUSTICE exige le respect strict de la doctrine d’encadrement des extractions.

FO JUSTICE exige une réponse rapide dans la gestion du détenu dialysé en escorte 3 pour cet été, les forces de l’ordre vous ayant prévenu qu’il n’y aurait pas de renfort à cause des JO.

FO JUSTICE exige la mise en place des astreintes de nuit pour nos ELSP.

Tout cela montre de nouveau le manque de sérieux dans la gestion des missions des agents, heureusement nous arrivons à une fin de cycle.

Pour notre petit scarabée, nous avons bien compris que vous n’aviez pas passé le bon concours.

Au vu de votre vision beaucoup trop candide de certaines situations, ce n’est pas le concours de directeur des services pénitentiaires qu’il fallait passer, mais celui de directeur de Disneyland ou du Louvre Lens.

Il est temps de réagir ou de vous réorienter !!!

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Vendin-le-Vieil : Visite du député de la circonscription

Ce jeudi 30 mai 2024, à l’initiative du syndicat FO JUSTICE du CP Vendin-le-Vieil, une visite parlementaire a eu lieu sur notre établissement.

Le député de la circonscription, Bruno Bilde était accompagné d’un conseiller et d’une journaliste du JDD.

Cette visite avait pour but initial de montrer que l’établissement, « vitrine de la DI de Lille » avait à l’intérieur un quartier sans détenus depuis des mois, le CNER, qui rappelons le, avait été créé à vitesse grand V, pour des raisons politiques, pour finalement devenir au sens propre UNE VÉRITABLE COQUILLE VIDE.

En préambule de cette visite, nous avons pu faire un rapide état des lieux de l’établissement et de son actualité. Deux questions écrites devraient être posées au Garde des Sceaux, une sur le CNER, et une sur la sécurité des ELSP.

Nous reviendrons vers vous pour vous donner plus de précisions, dès que possible.

Nous remercions tous ceux qui ont participé à cette visite parlementaire, dont le but reste pour nous, de faire avancer concrètement les choses au sein de notre établissement.

FO À VOS CÔTÉS,

FO VOUS INFORME.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Valenciennes : Quartier poubelle ?

Autrefois, un détenu qui obtenait une affectation au QSL était synonyme d’un parcours de peine exemplaire, désormais, les erreurs de casting sont récurrentes. Les incidents tels que les non-réintégrations et les bagarres sont répétitives. Malheureusement pour lui,

L’AGENT AU PETIT QUARTIER (QSL) EST SEUL ET ISOLÉ !

Le dernier pensionnaire, déclaré sans domicile fixe et provenant du CP Metz a cumulé les incidents : violences verbales envers le personnel, violences physiques à l’encontre d’autres personnes détenues, retours tardifs, refus de réintégrer, alcoolémie…

Pour compléter son portrait prometteur, voici quelques propos de ce détenu au langage fleuri : « mange tes morts, enculé, semi de merde, juge de merde, bande de bâtards, à l’ouverture je vais vous saigner. »

En service de nuit, ce pensionnaire au palmarès disciplinaire bien garni s’est mis à inonder l’étage, nécessitant l’intervention du personnel technique, tout en se barricadant dans sa cellule préalablement saccagée et à l’œilleton volontairement bouché. 

Avisée, la consigne de la hiérarchie sera d’attendre le service du jour.

Le matin suivant, ce samedi 1er Juin vers 9h45, l’officier de permanence accompagné du gradé de roulement et de l’agent du secteur, se sont rendus à la cellule du belligérant, qui a tenté d’agresser le personnel à l’aide d’un tournevis. Face à ce comportement, le détenu s’est retrouvé en prévention au Quartier Disciplinaire.

FO JUSTICE APPORTE TOUT SON SOUTIEN AUX AGENTS VICTIME DE CE DÉLINQUANT !

FO JUSTICE RÉCLAME LE TRANSFERT DE CE DÉTENU À L’ISSUE DE SA SANCTION DISCIPLINAIRE !

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

ASE des Hauts-de-France : Encore des promesses…

Au lendemain des diverses réunions consacrées à la surveillance électronique, que ce soit à la direction de l’administration pénitentiaire ou à la direction interrégionale de Lille, il nous paraît important, pour FO Justice, d’évoquer les différents problèmes orchestrés par une administration un peu à la “ramasse” sur la surveillance électronique, un des aménagements de peine les plus prisés !

Lors de la pseudo-réunion organisée par la DI de Lille, où l’absence de la directrice interrégionale a été préjudiciable, la déception des ASE a pu se faire ressentir…

CES AGENTS SONT VRAIMENT PEU RECONNUS MALGRE L’IMPORTANCE DE LEURS MISSIONS !

Preuve que nos demandes restent pour l’heure sans réponse, et ce malgré un changement de direction au DPIPPR et de belles promesses…

Pour rappel :

« Le temps d’intervention effectué sur les périodes d’astreinte ne peut donner lieu à rémunération. Les heures effectuées peuvent uniquement être récupérées. » (Le directeur interrégional le 30 juillet 2013).

De belles promesses une fois de plus non tenues…Où est cette note ? Où est la note nous donnant la possibilité de choisir entre la récupération et le paiement des heures effectuées ?

Et que dire de nos différentes demandes (draperie civile, sécurisation de nos missions, SAGEO non adapté, formation, reconnaissance de nos missions, véhicule, astreinte… cette liste est non exhaustive)… Mais pour l’heure, ces personnels effectuent leurs missions malgré tout avec professionnalisme, et c’est peu dire !

De plus, ils doivent gérer différents problèmes dus à l’installation récente du nouveau matériel déployé ces derniers jours… Et une fois de plus, sans concertation avec les professionnels du terrain, on leur impose un nouvel outil (ODE) sous la forme d’un énième équipement pour accomplir nos missions…

Les différents moyens de “communication” SAGEO, ODE et téléphone professionnel font partie de la nouvelle panoplie, panoplie indispensable à la mise en place d’une mission…”Jamais deux sans trois”

FO Justice constate qu’il n’y a aucune concertation, aucune réflexion, une fois de plus, sur la capacité d’équiper les agents avec un seul outil regroupant tous ces appareils.

Croisons les doigts pour que l’agent puisse trouver l’alarme au plus vite !

ET ON NOUS PARLE DE SÉCURITÉ…

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Longuenesse : On trime déjà assez

FO Justice Longuenesse se doit de déplorer qu’un trop grand nombre de sorties soient organisées avec des détenus, ce qui a pour conséquence de rappeler des agents en renfort, alors que ceux-ci sont déjà fortement sollicités !

Des sorties pédagogiques, de l’équithérapie, des visites au Louvre-Lens, à Nausicaa, à la Chartreuse, et j’en passe… LA BLAGUE ! À quand le cirque ou le poker face ? OUPS, ON Y EST DÉJÀ !

Madame la directrice, pensez-vous aux agents qui triment tous les jours sur les coursives, confrontés à un manque d’effectif et aux heures supplémentaires à gogo ! N’est-ce pas se moquer du monde ? Vous ne pensez qu’à vos pensionnaires !

Rappeler des agents pour cela est inacceptable !

Si votre priorité est de sécuriser vos sorties avec un agent, notre priorité est la sécurité de nos collègues qui sont sur les coursives !

Avez-vous oublié la lourde agression d’un collègue qui lors d’une sortie organisée, s’était retrouvé à renforcer une autre unité que la sienne, car l’agent initialement affecté avait dû encadrer une sortie équestre ! Et quel discernement remarquable de faire encadrer 5 détenus hommes par 3 femmes ! Visiblement rien n’est choquant pour nos décideurs…

Le tragique événement que nous venons de traverser montre à quel point la sécurité de nos missions est négligée et nous ne pouvons plus accepter de risquer nos vies, sans que des mesures concrètes soient prises pour nous protéger ! NOUS EXIGEONS DES MESURES IMMÉDIATES !

NOUS ne devons plus être les victimes de ces sorties ! Revoyez vos priorités car ce sont nos agents qui sont en danger face à cette nouvelle délinquance, qui n’a plus peur de rien ni même de tuer froidement des agents en service !

FO Justice demande DU RESPECT pour les personnels.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison d’Annoeullin : Alerte agression

Ce vendredi matin au bâtiment C, lors de la distribution des cantines, un détenu a interpellé son agent d’étage au sujet de son passage en CAP, prévu le jour même.

L’agent lui a répondu que selon sa CPIP, il n’y avait pas de demande le concernant, ce qui était vrai et qui aurait dû lui être annoncé la veille, mais l’entretien a été annulé. Fort mécontent, le détenu a dans un premier temps voulu stagner dans la coursive, avant de finalement réintégrer sa cellule où il s’est mis à tout casser, en provoquant un tapage insupportable.

Le Premier Surveillant du bâtiment s’est donc déplacé avec l’agent d’étage, afin de demander au détenu de cesser son trouble. Malgré ses tentatives pour le raisonner, notre collègue n’a pu y parvenir.

Pire encore, au moment ou il s’apprêtait à refermer la cellule, le détenu en a profité pour lui PORTER LÂCHEMENT UN GRAND COUP DE POING DANS LA MACHOIRE.

L’agent présent a déclenché son alarme et avec l’aide de renforts, l’agresseur a été maîtrisé et acheminé en prévention au Quartier Disciplinaire.

BILAN APRÈS PASSAGE À L’HOPITAL :

• Douleurs au visage, lunettes cassées, main gonflée et ITT jusque lundi pour le Premier Surveillant

• Douleurs au poignet avec entorse pour un autre agent lors de l’intervention

Le bureau local FO Justice souhaite un bon rétablissement à tous nos collègues blessés lors de cet incident.

Nous les encourageons à déposer plainte contre leur agresseur et nous les accompagnerons au besoin dans leurs démarches.

Le bureau local FO Justice réclame la plus grande fermeté à l’encontre du détenu responsable !

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Valenciennes : Devoir d’exemplarité

Quand je serai grand, je voudrais être chef de bâtiment !

Depuis le changement de direction et la nouvelle politique mise en place, force est de constater que cela ne plaît pas à tout le monde. Un rappel des tâches a donc été fait à tous les personnels, tous corps et grades confondus, sauf que pour certains, ça coince !

On ordonne aux surveillants d’effectuer des états des lieux de cellule entrants, mais pour les sortants…

Mystère ! La fiche dûment remplie a disparu. Malgré cela, les agents s’exécutent.

En revanche, lorsqu’on demande aux officiers de respecter leur fiche de poste, là, vous le comprendrez, ça coince encore !

“Tu t’branles les couilles ! J’te parle comme je veux !” Tels sont les propos pouvant sortir de la bouche d’une personne détenue. Hélas, enfermé dans son bureau, notre cher CAPITAINE déteint sur eux sans même être à leur contact.

Lorsque l’on choisit de prendre les barrettes dorées, il faut accepter de prendre les responsabilités qui vont avec, cela va de soi.

La retraite étant à portée de main pour certains, nous rappelons que de nombreux officiers attendent patiemment leurs mutations au sein de notre structure. À bon entendeur.

FO Justice soutiendra les agents qui ne rechignent pas à la tâche, voulant améliorer nos conditions de travail.

FO Justice continuera de dénoncer ces faits en espérant que cela ne reste pas impuni.

Lire le communiqué