Publié le Laisser un commentaire

Prison d’Épinal : Agression de bon matin

Le vendredi 06 mai 2022 à 09h50, alors qu’une fouille de cellule était programmée au 3 ème étage, l’agent disponible demande au détenu de se rendre à la douche afin d’y effectuer cette opération. Le détenu refuse catégoriquement, prétextant que ce n’était pas le moment. Puis, il finit par s’en prendre violemment au surveillant, verbalement et physiquement en lui infligeant un coup de tête et plusieurs coups, notamment au visage.

Grâce à la réactivité des collègues présents, l’alarme a été déclenchée par l’élève surveillant en poste à l’étage et le détenu a pu être maîtrisé dans l’attente des renforts. Il a été emmené ensuite en prévention au quartier disciplinaire.

Quant à notre collègue, il a été conduit au centre hospitalier.

Le Syndicat Local pénitentiaire Force Ouvrière exige une sanction disciplinaire exemplaire à la hauteur de l’agression et le transfert du détenu.

Le Syndicat Local pénitentiaire Force Ouvrière tient à féliciter le personnel par leur rapidité d’intervention et leur professionnalisme.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à notre collègue et lui apportons notre soutien.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Adjoints Administratifs : Ces  » petites mains  » qui subissent la double-peine !!!

Un grand nombre de nos collègues Adjoints Administratifs (C1) ont eu la mauvaise surprise de constater, lors de la signature de leur arrêté de reclassement, la perte d’un échelon sans qu’il y ait de gain indiciaire. Celui-ci restant au même niveau, soit 343, passé par ailleurs, à 352 au 1er mai 2022.

En effet, à cause de l’inflation galopante, le montant du SMIC en est à sa deuxième revalorisation depuis le 1er janvier dernier. La politique du gouvernement, qui insiste sur les « mesurettes » de rattrapage du SMIC pour les bas salaires dans la fonction publique, a créé une aberration et une injustice pour nos collègues Adjoints Administratifs C1, de l’échelon 2 à l’échelon 5. Nos collègues payés au SMIC voient leur évolution de carrière régresser.

En cette période de perte du pouvoir d’achat, ils subissent la double peine d’un choix dogmatique purement budgétaire de ne pas revaloriser le point d’indice.

Une fois encore, alors que les discours sur l’égalité de traitement, sur la simplification administrative et l’impérieuse nécessité de rendre attractifs nos métiers administratifs sont légions, nous sommes écœurés de constater que les habitudes perdurent et que la logique n’est toujours pas d’actualité.

La fonction publique n’est pas prête de perdre sa place

d’employeur précaire numéro 1 !

FO Justice – Personnels Administratifs dénonce un reclassement dépourvu de sens à cause des effets de l’inflation et des augmentations automatiques du SMIC qui font que depuis le 1er mai 2022, les 7 premiers échelons d’adjoint administratif C1, les 3 premiers échelons de C2 et les 2 de SA1, sont à l’indice 352 !

FO Justice – Personnels Administratifs dénonce cette anomalie qui crée chez les agents un sentiment de mépris, qui divise encore plus et qui démotive !

FO Justice – Personnels Administratifs ne cessera de défendre les droits des agents, de dénoncer les injustices !

N’hésitez pas à nous contacter pour vous informer et vous accompagner !

Lire le communiqué