Prison de Foix : Opération Spéciale à la Maison d’Arrêt !

Chers collègues et membres de la communauté pénitentiaire,

Aujourd’hui, nous souhaitons partager avec vous les résultats d’une opération spéciale qui s’est déroulée à la maison d’arrêt de Foix. Cette journée marquée par des actions de fouille et de contrôle a permis de renforcer la sécurité au sein de notre établissement.

Déroulement de la Journée :

La journée des surveillants de Foix a débuté par une fouille de cellule minutieuse, au cours de laquelle quatre téléphones portables ont été trouvés. Ce nombre porte désormais à dix le total de téléphones découverts dans cette même cellule.

Cet incident nous amène à nous questionner sérieusement sur les méthodes par lesquelles ces téléphones parviennent à entrer dans l’établissement.

Message Fort au Jour de Parloir :

En ce jour de parloir, un message fort a été adressé à la population pénale ainsi qu’aux familles. La douane et la police ont mutualisé leurs forces, accompagnées d’un chien détecteur de drogue, pour assister les surveillants dans leur mission.

Résultats de l’Opération :

Cette collaboration a permis une saisie de résine de cannabis, un succès notable dans notre lutte contre l’introduction de substances illicites.

Contexte et Enjeux :

Avec une surpopulation pénale atteignant 220% et un effectif de surveillants réduit de quatre agents en raison de départs à la retraite, l’été s’annonce particulièrement difficile pour notre établissement.

Remerciements et Avertissement :
La section locale Force Ouvrière tient à remercier la direction, l’ensemble des personnels de la maison d’arrêt de Foix, ainsi que la police et la douane pour leur implication lors de cette journée inédite. Cependant, nous devons rappeler que les surveillants, en effectifs réduits, ne pourront pas être sur tous les fronts cet été. Une vigilance accrue et une collaboration continue seront essentielles pour maintenir la sécurité.

Conclusion : Priorité à la Sécurité
L’opération spéciale a démontré l’importance de la sécurité à la maison d’arrêt de Foix grâce à la coopération entre surveillants, police, et douane. Face à la surpopulation pénale et à la réduction des effectifs, la vigilance et la collaboration sont essentielles pour maintenir un environnement sécurisé cet été. La section locale Force Ouvrière s’engage à soutenir les surveillants pour garantir un cadre de travail sûr et efficace. De plus, FO demande le transfert immédiat du détenu qui gère une grosse partie du trafic au sein de l’établissement, afin de garantir une sécurité optimale.

Lire le communiqué