Publié le Laisser un commentaire

Prison de Villeneuve-lès-Maguelone : AGRESSION – Coup reçu au niveau des yeux !

Cette après-midi, aux alentours de 15h30 sur le CP de VLM, lors de la remontée des promenades ,deux détenus qui sont bloqués à travers une grille commencent à se quereller. Le ton monte et ils finissent même par s’empoigner ! L’un ayant une béquille , il s’en sert pour le frapper! Mais l’autre détenu ne se laisse pas faire et rispote en ayant une arme artisanale sur lui et finit même par le blesser au niveau du ventre et à l’épaule !

Notre camarade buandier qui se trouvait non loin de cette altercation virulente , agrippe un des 2 détenus pour l’écarter pendant que l’adjoint au chef de détention tente de faire barrage avec son corps face à l’autre détenu! Mais ce qui devait arriver arriva, l’agent finit au sol malgré qu’il maintient tout de même le détenu comme il peut !

Le 2 ème détenu voulant participer au spectacle essaie de taper de nouveau sur l’autre détenu mais malheureusement le coup de pied que celui-ci portera atteindra le collègue au sol au niveau des yeux ! Il est K.O !

FO JUSTICE VLM apporte tout son soutien au collègue touché. Nous restons à sa disposition si le besoin s’en fait sentir ! Pour info , il est parti aux URGENCES!

FO JUSTICE VLM demande que les 2 détenus soient sanctionnés à la hauteur des faits et demande un transfert à l’issue de leur peines effectuées!

Et enfin , FO JUSTICE VLM demande à être reçu par la direction en intersyndicale.

HORS DE QUESTION DE CONTINUER A TRAVAILLER DANS DE TELLES CONDITIONS!

FO JUSTICE VLM siffle la fin de la recré !

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Perpignan : STOP ÉCROU !

La surpopulation pénale atteint un triste record.

En Maison d’Arrêt des Hommes le nombre de matelas au sol oscille entre 90 et 100 cette semaine. Nous ne savons plus où affecter les arrivants qui sont écroués par vague de 7 à 8, détenus (un record de plus). La Maison D’arrêt des Hommes devient ingérable.

Les autres secteurs ne sont pas épargnés non plus.

Le quartier Maison d’arrêt des Femmes avec ses 14 matelas au sol n’est pas en reste. Le quartier mineur, plus aucune place disponible !

Et pourtant en CSA le précédant directeur nous promettait un seuil de 70 matelas au sol maximum, on en est loin !

FO JUSTICE CP PERPIGNAN attire l’attention de l’Administration Pénitentiaire ainsi que de la magistrature sur cet état de fait :

LA PRISON EST PLEINE.

Avec la chaleur estivale, la promiscuité dans les cellules surchargées, c’est un incident à chaque ouverture de porte pour les agents.

L’ensemble du personnel de l’établissement est excédé par cette surpopulation carcérale qui touche tous les secteurs de l’établissement.

FO JUSTICE CP PERPIGNAN tire la sonnette d’alarme car en plus de cette situation, nous subissons un manque cruel de personnels qui est dû aux départs en retraite non remplacés. Les heures supplémentaires se multiplient, la fatigue s’installe, le ras le bol se fait ressentir.

FO JUSTICE CP PERPIGNAN félicite l’ensemble du personnel du CP de PERPIGNAN qui chaque jour, travaille dans des conditions dramatiques, mais fait toujours face. Mais jusqu’à quand ?

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Lannemezan : Trop c’est Trop !

Le lundi 8 juillet et le mardi 9 juillet 2024,, deux collègues du bâtiment C ont été victimes d’agressions ! Le détenu « Léa…. » qui n’en est pas à son premier essai a encore fait parler de lui !

– Le lundi 8 juillet 2024 lors de la distribution du repas, le détenu a craché délibérément sur l’un de nos collègues !

– Le mardi 9 juillet 2024 lors de la distribution de linge propre pour son lit à travers la trappe passe menottes, ce même pensionnaire a réussi à saisir le bras d’un autre collègue, le menaçant de lui casser le poignet et fort heureusement, ce dernier a réussi à enlever son bras tout en se blessant !

– Et comme ce n’était pas assez, jeudi 11 juillet 2024, Celui-ci a encore dégradé sa cellule en mettant le feu à son matelas au Quartier Disciplinaire, mobilisant ainsi 11 Sapeurs-Pompiers et 1 équipe SMUR, sans oublier les collègues intervenants qui ont été légèrement incommodés par les fumées.

Un détenu déterminé et sans limite !

Plusieurs incidents sont à mettre à son actif ! Vous allez vous en rendre compte par vous-mêmes :

Découverte d’armes artisanales dans sa cellule au bâtiment A. De multiples refus de réintégrer sur ce même bâtiment.

De multiples refus de réintégrer en cours de promenade sur le bâtiment C. De multiples incidents au Quartier Disciplinaire (feux, inondations, insultes) et pour finir… De multiples dégradations au bâtiment C !!!!

Trop c’est trop, il est temps que ce détenu quitte nos murs avant l’arrivée d’un drame !

Notre Quartier Disciplinaire, avec une capacité de 7 places, est quasi complet avec 3 détenus qui bloquent leur cellule depuis plusieurs semaines. Lors d’un autre incident, comment ferions-nous pour gérer cela ?

Jamais le bâtiment C avait connu une telle situation et ce n’est pas terminé !

Quel avenir pour nos agents du bâtiment C ?

Et oui, comme la situation n’est pas assez compliquée en ce moment entre les détenus « Mes…, ou Léa… » en gestion équipée, ce mercredi 10 juillet 2024, un nouveau pensionnaire a fait son entrée au bâtiment C, et quel Phenomène !

Connu pour sa dangerosité, le détenu « Fla… » en simulant sa pendaison à Val de Reuil a pris à partie 5 agents équipés.

Malgré le choc et les blessures, les agents ont réussi à se dégager de la cellule. Le détenu a profité de l’agression pour voler un casque et un bouclier d’intervention.

Loin d’être terminé, peu de temps avant, il avait déjà commis deux agressions au stylo sur des agents, leur causant des traumatismes crâniens et d’autres blessures graves.

Entrée en prison en 2022, il en est déjà à plus de 60 Comptes Rendus d’Incidents !

FO JUSTICE LANNEMEZAN demande le transfert immédiat du détenu Lea… ainsi que le détenu Mes… comme déjà demandé lors de notre tract du 3 juillet 2024 intitulé « une situation inacceptable »

FO JUSTICE LANNEMEZAN souhaite un bon courage à nos collègues du bâtiment C qui affrontent chaque jour un nouvel incident.

FO JUSTICE LANNEMEZAN remercie la direction d’être venue à la rencontre de nos collègues pour prendre de leurs nouvelles et de leurs avoir proposé une méthode simplifiée afin de déposer plainte.

FO JUSTICE LANNEMEZAN demande à notre direction de trouver des solutions rapides afin que notre bâtiment C ne devienne pas un terrain de guerre.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Perpignan : Attaque en Service de Nuit !

Le 14 juillet 2024 à 05h55, un individu s’infiltre sur le parking sécurisé de l’établissement dans le but de s’en prendre aux véhicules des personnels.

Une voiture incendiée, deux véhicules dégradés !

La volonté de nuire aux personnels est manifeste, l’individu pénètre sur le parking de l’établissement dans le but de détruire les véhicules du personnel. L’astreinte officier et les personnels de direction présents sur le domaine se sont très rapidement mobilisés en soutien du service de nuit et des personnels victimes de l’attaque.

Les personnels pénitentiaires sont devenus une cible réelle, l’Etat doit se donner les moyens de les protéger efficacement !

Cette attaque à l’encontre du personnel pénitentiaire révèle une fois de plus, que le personnel pénitentiaire est pris pour cible par une délinquance qui ne recule devant rien et qui ne respecte aucune forme d’autorité étatique.

Les agents étaient en sous-effectif mais leur réactivité a permis de réduire les dégâts de manière significative.

L’intervention rapide de l’officier, des agents et du gradé de nuit permettra de limiter la propagation de l’incendie, les pompiers finiront de sécuriser le feu. Les agents étaient pourtant occupés lors de l’attaque sur une intervention en cellule :

S’agissait-il d’une diversion visant à faciliter l’attaque que nous avons subie ?

Il reste à espérer que l’intervention de la police technique et scientifique permettra de recueillir les éléments nécessaires à l’identification de l’auteur. Le dispositif de caméras de l’établissement n’ayant pas permis d’identification formelle des auteurs.

FO Justice demande la mise en place de caméras sur la voie publique aux abords de l’établissement, validées par la préfecture mais non installées !!

FO Justice rappelle que la SECURITE des personnels est la PRIORITE.

FO Justice félicite les agents pour le professionnalisme dont ils font preuve au quotidien malgré des conditions de travail difficiles.

FO Justice demande le renouvellement de la vidéo-surveillance de l’ensemble de l’établissement.

FO Justice demande le stationnement des véhicules du personnel de nuit dans l’enceinte de l’établissement.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Toulouse-Seysses : Tentative d’évasion surement déjouée sur la MAH 1 !

Ce jour , le 11 juillet 2024 vers 11h 20 , lorsque le tour de promenade des détenus dits « vulnérables » a été réintégré, le brigadier chef encadrement procédera au contrôle de la promenade et surprise …

IL VA DECOUVRIR : un cordage réalisé avec des vêtements d’une longueur avoisinant les 8 METRES DE LONG ! ! !

celui -ci était dissimulé d ans le coin gauche de la promenade !

FO JUSTICE SEYSSES tient à féliciter le professionnalisme du gradé et des surveillants ! Une question se pose : MAIS A QUOI CELA ALLAIT-IL POUVOIR SERVIR ET A QUI ????

FO JUSTICE SEYSSES n’a pas peur de le dire : oui Il y a fort à parier qu’une évasion se tramait sur cette MAH et rapidement …

FO JUSTICE SEYSSES n’en finit plus de féliciter l’ensemble des personnels qui oeuvrent sur ces 2 bâtiments .. Malgré une surcharge de travail au vu de l’hebergement plus que rempli !!!

Malgré des heures supplémentaires qui explosent et une fatigue qui se fait de plus en plus visible sur les visages de nos collegues , ils n’en oublient pas pour autant leur sens du devoir et le professionnalisme qui les caractérisent !

BRAVO A VOUS MESSIEURS ! ON LACHE RIEN !

FO JUSTICE SEYSSES sera toujours à vos cotés et répondra toujours présent à vos sollicitations !

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Perpignan : Maison de Fous !

Le nombre de cas relevant de la psychiatrie augmente dans notre détention. Les cellules de protection d’urgence sont saturées, une liste d’attente devra bientôt voir le jour.

La brigadière-cheffe a été la victime d’un forcené délirant.

Le pensionnaire récalcitrant s’en prend à la gradée en la menaçant et même menotté il tente de lui porter des coups ainsi qu’aux surveillants présents !!!

Cette situation n’est malheureusement pas un événement isolé, les cas psychiatriques prolifèrent !

Notre établissement n’est pas apte à gérer cette population violente et non raisonnable.

Ces profils déclenchent des bagarres avec leurs codétenus, agressent le personnel, et multiplient les tentatives de suicide. L’ensemble de ces incidents nécessitent la mobilisation d’importantes ressources en personnel dont nous ne disposons pas, ni en service de jour, ni en service de nuit !

Aucun secteur n’est épargné : les fous sont partout !!!

Aucun secteur n’est épargné : les ressources en personnel sont épuisées !!!

La situation actuelle relève également de la folie, elle est la conséquence de cinq années de gestion avec pour fil conducteur le mode dégradé et la réduction des effectifs.

FO Justice n’a pourtant cessé de dénoncer cette gestion à la petite semaine et de demander une adaptation des mouvements et activités proposées à la population pénale. La dégradation des rythmes de travail, la surcharge de travail ne peuvent être acceptées et doivent être dénoncées.

L’héritage du précédent chef d’établissement (situation RH catastrophique, désorganisation de la structure, explosion des heures supplémentaires) n’est pas glorieux : la succession est déficitaire !

FO Justice demande l’ouverture d’Unité Hospitalière Spécialement Aménagée en nombre suffisant pour accueillir les détenus présentant un profil psychiatrique.

FO Justice rappelle que la SECURITE des personnels est la PRIORITE.

FO Justice félicite les agents pour le professionnalisme dont ils font preuve au quotidien malgré des conditions de travail difficiles.

FO Justice réitère sa demande de révision de l’organigramme appliqué et l’ouverture de postes en CAP de mobilité.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Villeneuve-Les-Maguelone : Agression sur Personnels ! 4 Surveillants aux Urgences !

Ce jour, le 10 juillet 2024 aux alentours de 14H30, un détenu connu et reconnu sur VLM a fait parler de lui ! A peine arrivé au QA que celui-ci commence à tout casser dans sa cellule! L’encadrement décide d’équiper 3 agents en tenue pare coup afin de pouvoir le monter à l’infirmerie.( cursus obligatoire ).

L’énergunème trés imposant ( dépassant facilement les 100 kilos!) sera conduit non sans mal jusqu’à l’USMP afin d’être vu par le médecin. Les agents le démenottent devant le box et il y rentre. A sa sortie, il refuse que les agents lui remettent les menottes et dans un court instant,les agents interviennent pour maîtriser ce “patient” .Il n’en reste pas moins trés virulent mais les collègues réussissent à le sortir de l’infirmerie.

Durant le trajet, il commence à pousser les agents, à hurler comme un fou et une nouvelle fois , les agents doivent le maitriser pour mettre fin à l’incident. Malheureusement , dans l’action, le détenu tombera sur un des 3 collègues !

Mais l’histoire ne s’arrête pas la .. Une fois que celui-ci est maitrisé, le cortège le monte au QD afin de le placer en prévention. Lors du démenottage sur le secteur,ce détenu commence à s’énerver et l’intervention ( la 3eme) est necessaire! Durant celle-ci un agent sera blessé!

Quelques instants plus tard, lors de la fouille règlementaire , 50 euros seront découverts sur lui ! mais il refusera pas de leur donner et c’est la que 2 autres agents se blesseront pour aller recuperer l’argent!

BILAN DE CE VILAIN SCENARIO:

  • 1 genou et 1 poignet pour 1 agent
  • 1 poignet pour le 2eme agent
  • 1 poignet et 1 pouce pour le 3eme agent
  • 1 avant bras abîmé pour le 4eme agent
  • Et UN GROS CHOC PSYCHOLOGIQUE pour les 4 collègues!

Le bureau F.O local VLM souhaite un prompt rétablissement aux 4 camarades meurtris dans leurs chairs et se tient à leurs dispositions pour les éventuelles démarches administratives.

Le bureau F.O local VLM demande à tous les personnels de porter secours à l’établissement de VLM qui ne tourne plus que sur un petit réacteur .Nous souhaitons que tous les agents (officiers, brigadiers chef encadrement et surveillants mettent la main à la poche sans exception. Le bateau sans matelots ne peut pas naviguer correctement.. Essayons de panser ces blessures avec notre force qu’est l’union ! Notre SOlIDARITE doit être de RIGUEUR !

Le bureau local F.O VLM demande l’ilotage jusqu’à la fin du week-end, à minima.

Le bureau F.O local VLM demande une promenade le matin, une promenade l’après-midi.

Le bureau F.O local VLM demande l’annulation de la messe ou tout autre mouvement qui serait un risque pour le peu d’agents encore présents sur Site !

Le bureau F.O local VLM demande à la direction qu’une réunion puisse avoir lieu avec le médical afin d’échanger sur tous ces profils qui pour nous ne méritent pas qu’ils soient placés en détention dite normale ! Nous ne sommes pas de la chair à canon !

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

UISP – Toulouse : Lettre Ouverte à Madame la Présidente de la région Occitanie

Objet : Proposition de partenariat entre l’administration pénitentiaire et les services régionaux de transport.

Madame la Présidente,

Au nom de l’UISP FO Justice de Toulouse, je me permets de vous écrire en tant que représentant des personnels de surveillance de l’administration pénitentiaire afin de vous soumettre une proposition de partenariat bénéfique pour nos deux institutions.

Les agents de l’administration pénitentiaire, par leur formation et leur expérience, possèdent des compétences en matière de gestion des situations de crise et de sécurité publique. Ces compétences pourraient être mises à profit pour aider les contrôleurs de train en cas de problème à bord des trains régionaux. En effet, leur présence pourrait constituer une force de dissuasion face à des comportements incivils et assurer une intervention rapide et efficace en cas de nécessité.

En contrepartie de cette assistance ponctuelle et à titre de reconnaissance pour leur engagement, nous sollicitons la gratuité des trajets en train pour les personnels de surveillance de l’administration pénitentiaire dans l’exercice de leurs fonctions. Cette mesure pourrait également contribuer à renforcer la sécurité et le sentiment de sûreté des passagers dans les trains régionaux.

Je suis convaincu que cette collaboration pourrait apporter une valeur ajoutée significative en termes de sécurité dans les transports en commun, tout en favorisant une utilisation plus fréquente de ces moyens de transport par nos agents.

Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire et pour discuter des modalités pratiques de cette collaboration.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de mes salutations respectueuses.

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Villeneuve-les-Maguelone : Lâche Agression sur le Personnel Féminin au QA !

Ce matin, à 7h40, suite aux nombreux appels du détenu A du quartier arrivant, une de nos deux collègues de la brigade a ouvert la cellule. Immédiatement, le détenu a tenté de sortir de force. Notre collègue a tenté de le repousser du mieux qu’elle pouvait. L’assaillant, physiquement imposant, a porté des coups qu’elle a évités autant que possible.

La violence de l’attaque était choquante.

Rapidement, une deuxième collègue est arrivée pour prêter assistance. Elle a reçu un coup direct au visage, la mettant K.O. au sol. D’autres collègues de la brigade du C et des “Auxi” sont également venus en renfort pour maîtriser le forcené, qui continuait à frapper.

La collègue au sol s’est relevée et est retournée aider ses camarades avec une détermination exemplaire.

Nos camarades l’ont évacuée de la cellule, elle était à moitié consciente. D’autres surveillants et le premier surveillant sont ensuite intervenus pour maîtriser l’individu et l’isoler en prévention.

La collègue K.O. a été transportée aux urgences par les pompiers, elle est sérieusement touchée. L’arrière de son cou a fortement enflé, ainsi que son visage, indiquant une possible commotion cérébrale. La deuxième collègue a dû passer une radio du poignet, également enflé.

Le bureau local FO a demandé au directeur le transfert immédiat du détenu ultra-violent, afin d’éviter qu’il ne soit placé dans notre quartier disciplinaire où travaille le mari premier surveillant de notre collègue blessée. Le directeur de permanence est actuellement en lien pour concrétiser cette demande.

Le bureau FO dénonce la surpopulation carcérale et le nombre croissant de détenus psychiatriques et ultra-violents, qui devraient être pris en charge par des unités spécialisées.

FO demande que les agents soient récompensés à la hauteur de leur mérite et de leur professionnalisme, soulignant qu’une simple lettre de félicitations ne suffira pas.

Le bureau FO exige également que les procédures de comparution pour les détenus agresseurs de surveillants soient accélérées.

Si le transfert du détenu n’est pas effectué, FO appellera au blocage de l’établissement.

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Perpignan : Insécurité Totale !

Tous les éléments sont réunis pour que chaque incident devienne  une situation inextricable. La surpopulation pénale, le sous-effectif de personnel, est un cocktail particulièrement explosif!

 En ce jour d’élection, des personnels ont légitimement demandé à  exercer leur droit de vote, cependant aucun dispositif de relève n’a été  prévu pour pallier l’absence temporaire de ces agents.

 7 agents prévus sur le CD pour couvrir 11 postes

 La surpopulation pénale a conduit à doubler les cellules au centre de détention, ne  respectant pas l’encellulement individuel en établissement pour peine. Rendant la  situation toujours plus difficile et augmentant les risques d’incidents et de violences.

 L’agent est seul à l’étage lorsqu’une bagarre entre les deux occupants de la  même cellule éclate! Il est nécessaire d’intervenir pour séparer les querelleurs et d’effectuer a minima une mutation de cellule pour faire cesser et éviter la reprise des violences!

 Qu’attend l’administration pour prendre la mesure de la situation? Un drame doit-il encore arriver pour que nos conditions de travail deviennent sécuritaires?

 Le manque de place de prison, les effectifs de personnel en constante diminution depuis des années, sans aucune adaptation de fonctionnement des établissements ont conduit à la situation inextricable dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui!

 FO-Justice refuse catégoriquement la mise en danger délibérée des agents:  1 agent par étage c’est non!!!!!

 FO Justice exige que l’intégralité des postes soient couverts afin de garantir la sécurité des personnels et de l’établissement.

FO Justice exige le désencombrement immédiat de l’établissement et le respect de l’encellulement individuel au centre de détention.

FO Justice exige la dotation de personnels en CAP de mobilité à hauteur de l’organigramme de l’établissement.

FO Justice félicite les agents pour le professionnalisme dont ils font preuve au quotidien malgré des conditions de travail difficiles.

FO Justice réitère sa demande de révision de l’organigramme appliqué.

Lire le communiqué