Publié le Laisser un commentaire

Prison de Perpignan : Des pluies diluviennes de projections

Et pourtant météo France avait prévu du beau temps pendant tout le week-end, mais il faut croire qu’un microclimat s’est installé sur le CP de PERPIGNAN, car il est tombé des pluies diluviennes de projections de toutes sortes.

Que ce soient sur les cours de promenades du Centre de Détention ou celles de la Maison d’Arrêt : aucun secteur n’est épargné.

Plus d’un demi-kilo de résine de cannabis, des téléphones portables et des tubes de colle glue ont été saisis lors des fouilles à la remontée des promenades de la maison d’arrêt.

FO JUSTICE CP PERPIGNAN tient à féliciter les agents qui ont œuvré avec professionnalisme pour obtenir ces trouvailles sans incident.

FO JUSTICE CP PERPIGNAN constate que le dispositif anti-drones fonctionne bien parce que les projections ont repris de plus belle.

FO JUSTICE CP PERPIGNAN tient à souligner que le dernier et le plus infaillible des remparts de sécurité, c’est le personnel de surveillance.

Et c’est pour cette raison que FO JUSTICE CP PERPIGNAN milite pour la sauvegarde de nos effectifs de personnels.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Perpignan : Un seul langage – La Violence

Ce week-end fut le théâtre de violences envers les personnels du Quartier Disciplinaire et d’Isolement. Tout le monde sait que ce quartier est bien difficile à gérer ! Ce week-end l’a prouvé malheureusement.

Un détenu particulièrement violent, apparemment c’est son seul langage.

Au mois de mars il a exercé des violences envers des codétenus et envers un personnel de surveillance qui tentait de mettre fin à cette rixe.

Samedi il a refusé le menottage à la sortie de la promenade (pourtant classé en gestion 2 : gilet pare lame + casque + menottage), s’en est suivit des insultes et des crachats en direction des agents et du gradé. l’intervention en cours de promenade était nécessaire afin de mettre fin à l’incident. Durant la réintégration de ce détenu en cellule disciplinaire il n’a pas arrêté de proférer des insultes et des menaces en direction des personnels.

Les faits auraient pu s’arrêter là, mais non le dimanche il a jeté un liquide avec une forte odeur d’urine vers les personnels lors de la distribution du repas, la rendant impossible.

FO JUSTICE CP PERPIGNAN exige le transfert de ce détenu vers une UDV (unité pour détenus violents)

FO JUSTICE CP PERPIGNAN soutiendra les personnels dans leurs démarches pour porter plainte contre ce détenu.

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Perpignan : Pas de création de poste à l’emporte-pèce

FO Justice CP Perpignan constate que les engagements pris en Conseil Social d’ Administration – CSA par le Directeur sont modifiés devant les personnels et sont finalement balayés d’un revers de note de service.

Les annonces concernant une limitation du nombre de matelas au sol à 70 maximum en MAH, se sont transformées en 75 maximum lundi dernier alors que les personnels manifestaient pour dénoncer la surpopulation.

Ce jour nous comptabilisons 84 matelas au sol !!!

Quelles mesures sont mises en place pour lutter contre ce phénomène ???? Les effets d’annonces sont loin d’être suffisants.

En terme de politique RH, la gestion n’est guère plus glorieuse. La dernière NDS 223 /2024 ouvrant 1 poste de remplaçant greffe est dénuée de sens.

  • Alors que des difficultés RH inédites sont rencontrées.
  • Alors que le Directeur annonce ne pas renouveler certains postes
  • Alors que le Directeur annonce des modes dégradés.
  • Alors que les postés (service détention et de nuit) doivent être les derniers à être affaiblis, le Directeur par cette NDS 223/2024 retire de la ressource et les impactent de plein fouet.

. Alors que certains postes sont sur la sellette, le Directeur veut en créer d’autres. Une éventuelle création de postes et l’organigramme appliqué doivent être étudiés en CSA.

Pour FO Justice de Perpignan, vous n’êtes pas Monsieur le Directeur au-dessus des règles de gestion et des circulaires. Vous devez amener ce sujet en CSA afin d’en débattre avec les Organisations Syndicales représentatives.

FO Justice de Perpignan exige le respect du dialogue social et de la juste répartition des effectifs. Pour ces raisons FO Justice de Perpignan exige le retrait de la note de service 223.

FO Justice de Perpignan exige un travail de tous les instants afin de désencombrer la maison d’arrêt et d’avoir comme seuil max 70 matelas au sol.

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Toulouse-Seysses : Une belle victoire pour les personnels en détention !

FO JUSTICE SEYSSES vous l’annonce : Suite au dernier communiqué local FO JUSTICE SEYSSES « incroyable .. mais vrai » faisant reference à la pose d’un 3ème lit à la cellule 019 de la mah1 et à l’eventuelle pose des 79 autres lits sur les 2 MAH,

FO JUSTICE SEYSSES a été entendu par le Directeur Interrégional.

en effet , ce matin, le 11 Avril 2024, nous avons eu confirmation que cette problématique n’en était plus une !!!

FO JUSTICE SEYSSES demande donc au directeur de procéder au retrait de ce lit immédiatement.

FO JUSTICE SEYSSES se félicite que le Directeur Interrégional ait abondé dans le sens de

Ils sont loin d’être dupes !!!

Ce n’était absolument pas pour améliorer leurs conditions de travail mais bel et bien pour réduire le nombre de matelas au sol et de fausser la capacité d’hébergement !!!

Une belle victoire chers collègues !! Mais il en reste encore quelques unes !!!

Sachez que, FO JUSTICE SEYSSES continue et continuera toujours à défendre vos intérêts et se battra toujours pour vos conditions de travail !

Il en va de garantir la capacité d’hébergement de nos détentions. Lorsque l’on ne peut pas pousser les murs, on ne s’amuse pas à rajouter des literies et des structures métalliques fixes.

FORCE OUVRIERE JUSTICE SEYSSES TOUJOURS AU PLUS PROCHE DES PERSONNELS

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Toulouse-Seysses : Incroyable mais vrai !

FO JUSTICE SEYSSES apprend le Mardi 9 Avril 2024, que le Chef d’Etablissement a demandé à ce que : 1 lit soit posé dans une grande cellule triplée Afin de voir l’effet que cela pourrait donner !!!!

Ce matin, le 10 Avril 2024 , FO JUSTICE SEYSSES s’est rendu à la Cellule 019 du Rez-de-Chaussée pour le voir de nos yeux ! SURPRENANT !

Pour faire simple, FO JUSTICE SEYSSES a rencontré le Chef d’Etablissement vers 16h30 afin de lui faire remonter la colère des personnels que pouvait dégager cette mise à l’essai de ce lit dans cette cellule ! Les agents se doutent de la raison .. ils sont loin d’être dupes !!!

FAIRE BAISS ER LE NOMBRE DE MATELAS AU SOL !

Quelques points pour comprendre : en procédant de cette sorte, c’est la capacité effective qui est augmentée et en aucun cas la capacité opérationnelle… de telle sorte que ces potentiels ajouts ne doivent avoir aucune incidence sur le taux de densité carcérale !

C’est un gros point de VIGILANCE !

Pour rappel, Monsieur le Directeur, modifier la capacité opérationnelle d’un établissement ne se fait pas sur votre simple volonté ! ET HEUREUSEMENT !!!

Pour FO JUSTICE SEYSSES, on l’aura compris : l’idée première est de faire chuter un indicateur parlant ( les matelas au sol) et qui est médiatique !

La seconde idée qui pour nous est délibérée ou non, c’est d’augmenter la densité carcérale en rajoutant de nouveau des matelas au sol !

ON APPELLE CELA : EFFET PERVERS DE LA DEMARCHE !

FO JUSTICE SEYSSES demande donc au Chef d’établissement de stopper ce test, de retirer le lit et ne pas passer commande des 79 autres lits ! Vous devez entendre la colère de vos personnels. Ne rajoutez pas de l’huile sur le feu !

FO JUSTICE SEYSSES vous rejoint entièrement sur le fait d’augmenter les libérations sous contrainte et les placements extérieurs afin d’essayer de diminuer les matelas au sol !

Lire le communiqué 

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Toulouse-Seysses : HALLUCINANT ! Heureusement tout s’est bien passé !

Dimanche soir, FO JUSTICE SEYSSES est alerté par les 2 officiers de permanence sur un acte qu’ils ont dû effectuer un dimanche !

BOUGER LE PLUS GROS PROFIL DU CP DE TOULOUSE SEYSSES !!

◼ Le sortir du QI a 14h00 et le mettre au QA

◼ et puis 2 heures après, le remettre au QI !

FO JUSTICE SEYSSES a lu les écrits des 2 officiers ainsi que celui d’un agent exerçant à la brigade QD QI…Et c’est quand même FLIPPANT tous les propos qu’il a proféré !!!

FO JUSTICE SEYSSES comprend aisément que les officiers soient inquiets !

FO JUSTICE SEYSSES tient à leur apporter tout le soutien nécessaire et se tient à leur disposition.

FO JUSTICE SEYSSES ne va pas énumérer les dires du détenu (trop long mais ça fait froid dans le dos !! (ex : il a fait référence à l’officier qui s’est fait agresser et brûler son véhicule)

Par contre, FO JUSTICE SEYSSES appellera dans la foulée Le Directeur Interrégional pour lui relater ces faits et demander un transfert dans les 2 jours qui arrivent ! réponse du DI : « j’y suis dessus ,ne vous inquiétez pas, je fais le MAX et s’il peut partir lundi il partira. On attend juste l’accord du magistrat ! »

FO JUSTICE SEYSSES apprendra lundi après midi que ce cher pensionnaire sera transféré par les ERIS !

Pour autant, FO JUSTICE SEYSSES souhaite adresser ces quelques mots au directeur du CP :

  • Pourquoi avoir décidé de mener cette action un dimanche sachant le mode restreint en agent ?
  • Pourquoi l’avoir replacé au QI 2 heures après sachant que sa cellule donnait sur un MIRADOR ?
  • Pourquoi avez-vous tenu de tels propos à l’officier féminin quand elle vous a téléphoné ? (Quelques petites précisions pour nos lecteurs… quand elle vous explique qu’il n’y a pas urgence de le remettre au QI , vous lui dites : « que si vous avez peur, vous pouvez changer de travail ! »)

INTOLERABLE DE VOTRE PART ! AUCUN RESPECT POUR VOS PERSONNELS !

FO JUSTICE SEYSSES vous a déjà prévenu que c’est TENDU en détention, que tous les personnels n’en peuvent plus !! SURPOPULATION, MANQUE D’AGENTS… NOTE de SERVICE A LA TOQUE !!! Attendez-vous à un chaudron qui va bouillonner !!!! Quand la corde va « péter », ça risque de faire mal ! A FORCE DE PREVENIR…

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Mende : Gestion calamiteuse

Un mauvais Chef d’Orchestre empêche les musiciens de s’exprimer. Il peut réduire considérablement la performance d’un orchestre.

Pour l’UISP FO Justice de Toulouse, Il en est de même lorsqu’un médiocre Chef d’Établissement est gestionnaire d’une structure et de son personnel.

La MA de MENDE est passée en quelques mois d’une prison où, il y faisait bon d’y travailler à une structure qu’il faut fuir et ne surtout pas demander.

Les Arrêts Maladies fusent, les personnels de tous corps et grades confondus tombent sous les coups tordus du Chef d’Établissement. Les larmes de certains agents coulent tellement il est insoutenable de travailler sous l’autorité du ROI de la DESTRUCTION !!!

Pour l’UISP FO Justice de Toulouse, à continuer sur cette lancée, la PALME D’OR du démantèlement vous sera bientôt décernée mais ce ne sera pas s’en s’être rebellé avant.

L’UISP FO Justice de Toulouse alerte Le Directeur de MENDE, avise le Directeur Interrégional, si la situation ne revient pas à la normale, si les agents se plaignent à nouveau d’un malaise nuisible pour la santé alors l’UISP FO Justice prendra ses responsabilités.

Nota: Monsieur le Directeur, au lieu de vous amuser à gribouiller les tracts des Organisations Syndicales, prenez plutôt des leçons de management. Il semblerait qu’il y ait un besoin. Avant vous, ça fonctionnait bien. Sous votre règne, ça en devient pitoyable.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Lannemezan : La cible en ce 06/04/2024

En ce samedi 06 avril 2024, notre CENTRALE a été la cible d’individus manifestant leur haine contre notre profession, contre le « Maton ».

Deux miradors ont essuyé de multiples jets de pierres.

Au vu de l’ampleur de la protestation et des incidents, l’Alarme Générale a été déclenchée.

L’UISP FO Justice de Toulouse apporte tout son soutien aux personnels de LANNEMEZAN.

L’UISP FO Justice de Toulouse espère que l’Administration a déposé une plainte. Si tel n’est pas le cas, l’UISP FO Justice l’encourage à le faire dans les plus brefs délais.

Pour l’UISP FO Justice de Toulouse, il n’est pas imaginable que l’autorité judiciaire ne soit pas saisie.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

DISP de Toulouse : Compte rendu CSA Formation Spécialisée du 2 avril 2024

Le Guide de prise en charge des personnels victimes d’incident édité en date de Décembre 2023 nous a été présenté. Il inclut les partenaires et les intervenants.

L’UISP FO Justice a profité de ce point à l’ordre du jour pour échanger avec l’Administration sur la Protection Fonctionnelle. Le Directeur Interrégional nous a assuré que lorsque la Protection Fonctionnelle est mise en place, elle l’est jusqu’à la fin de la procédure judiciaire.

La DISP de Toulouse nous a fourni le Bilan Social 2023 du ressort. Ce compte rendu Social met en avant les points suivants :

1. Les conditions générales d’emploi

2. La rémunération

3. Les congés et autres absences

4. Conditions de travail, santé et sécurité au travail 5. Formations

6. Action Social

7. Relations professionnelles

8. Sanctions disciplinaires et récompenses

9. Prévention des risques institutionnels et protection des personnels

L’UISP FO Justice a alerté l’Administration sur le taux très élevé de personnels blessés lors d’interventions. L’UISP FO Justice analyse les données et, lorsque l’on cumule les agressions directes et indirectes, nous sommes encore bien inférieur au taux de blessés durant les interventions.

Pour l’UISP FO Justice, il faut AXER LA FORMATION

Pour l’UISP FO Justice, les statistiques parlent d’elles-mêmes, point positif: les Brigades d’agents spécialisés qui travaillent généralement ensemble nous amènent à avoir moins de blessés durant les interventions.

L’UISP FO Justice ne peut que constater qu’il est très difficile et compliqué de faire valoir une Maladie Professionnelle.

Le médecin coordinateur du ressort acquiesce, pour lui, c’est dû au fait que ce sont les Comités Médicaux locaux ou départementaux qui ont autorité. Le flou est réel et les conclusions entre les CM sont différentes selon le comité.

L’UISP FO Justice rappelle les difficultés de se rendre à un rdv du médecin de prévention lorsque l’agent est « agent de détention ». Le manque de personnel pour le relever est la cause principale.

L’UISP FO Justice informe l’assemblée que les visites de coursives des Psychologues sont appréciées par les personnels. Il faut continuer dans ce sens.

L’UISP FO Justice félicite les moniteurs en tout genre et les ADP (Agents De Prévention) pour l’investissement de chacun. C’est un travail supplémentaire.

Pour l’UISP FO Justice, il faut réussir à libérer du temps pour les ADP mais, l’actualité n’est pas favorable car, nous manquons cruellement de personnels.

Pour l’UISP FO Justice, 1 Agent De Prévention = 1 Emploi Temps Plein

L’UISP FO Justice ne peut que féliciter le phénomène d’inclusion du HANDICAP. Depuis environ 5ans, on voit une véritable politique d’intégration, d’incorporation du HANDICAP dans notre ministère, dans notre Administration. Il est indéniable que la visibilité sur le sujet du HANDICAP est plus présente et prégnante.

Pour l’UISP FO Justice, c’est très bien et il faut persévérer dans ce sens.

En question diverse, l’UISP FO Justice a posé les sujets du sexisme et du féminisme.

L’Administration s’efforce d’informer et de sensibiliser dès qu’elle le peut les personnels. Elle invite les agents victimes et les agents témoins d’événements relevant du sexisme ou du féminisme de ne pas rester silencieux.

L’UISP FO Justice est pour des groupes de travail qui seront mis en place par l’Administration.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

EPM de Lavaur : Agression en chaine sur personnel

Ce lundi 01 avril 2024, vers 16h35, un jeune détenu âgé de 15 ans a exigé que le surveillant se rende à sa cellule pour qu’il puisse récupérer son linge à laver. Pas assez rapide à son goût, le détenu l’a insulté copieusement avant de se jeter sur lui et lui porté plusieurs coups violents au visage. Le jeune ne s’est pas laissé faire et à continuer à donner des coups. Le jeune détenu a été maitrisé et conduit en cellule de sureté car à 15 ans, les jeunes le savent, on ne va pas au QD.

Ce mardi 02 avril 2024, vers 15H10, un détenu convoqué à la CDD, est rentré tranquillement dans la salle et s’est dirigé directement vers la Directrice adjointe et lui a donné un coup circulaire avec sa main dans la tête et lui a agrippé les cheveux en la plaquant sur la table du bureau de la commission. Il a fallu l’intervention des renforts pour mettre un terme à l’agression. Celui-ci âgé de 16 ans prendra directement le chemin du QD.

Bien sûr, nous n’oublions pas notre collègue Sylvain de l’UPE qui a subi également plusieurs agressions quelques jours avant et qui malgré ça vient accomplir ses missions avec professionnalisme.

Ces derniers jours ont été d’une grande intensité. Aussi, nous pouvons observer une violence grandissante contre les personnels. Il est grand temps de stopper tout ça et d’arrêter de penser que nous vivons dans le monde des bisounours.

FO JUSTICE LAVAUR souhaite un bon rétablissement à notre collègue blessé ainsi qu’à notre directrice, qui n’en est pas à sa première agression. Tous les personnels savent que chacune des agressions sont des traumatismes qui restent dans nos mémoires. C’est pourquoi, nous restons à leur disposition pour les soutenir dans cette terrible douleur.

FO JUSTICE LAVAUR félicite également tous les agents pour leur sang-froid et leur professionnalisme lors de cette intervention.

FO JUSTICE LAVAUR souhaite que ces individus soient sanctionnés très sévèrement, tant au niveau pénal que disciplinairement. Il est important de lancer un message fort aux agresseurs de personnels. Nous exigeons également leur transfert très rapidement.

FO JUSTICE LAVAUR souhaite que la sécurité des personnels sur l’EPM reste une priorité et il est important qu’ils viennent travailler sans avoir la boule au ventre car aujourd’hui, sur l’EPM, tous les personnels sont en danger quelques soient leur grade.

Lire le communiqué