Publié le Laisser un commentaire

Prison d’Osny : Agression sur personnel !!! Le CP n’est pas un hôpital !!!

Ce vendredi 25 Aout 2023, à 13H00, lors du contrôle d’effectif dans l’aile WEST du bâtiment B1, notre collègue est arrivé devant la cellule B1W119 pour s’assurer de la présence physique des détenus.

A ce moment, un de nos pensionnaires est sorti de sa cellule en forçant le passage et a commencé à vouloir allumer un feu sur la coursive avec son briquet.

Mécontent des injonctions afin de réintégrer sa cellule, le détenu a agressé physiquement et violement notre collègue en lui assenant des coups de poings au niveau du visage et de la tête.

Ce geste a entrainé une perte de connaissance, des fractures de la pommette, fracture du crâne, fracture de l’arcade gauche ainsi qu’une double hémorragie !!!

L’alarme a été aussitôt déclenchée et les collègues des autres bâtiments sont intervenus en renfort pour faire lâcher prise à la personne détenue.

Cette dernière, qui présente des troubles psychiatriques, n’a pas sa place dans un établissement pénitentiaire mais dans une structure adaptée à sa pathologie.

Les agents pénitentiaires ne sont pas formés, médicalement parlant, pour prendre en charge ces profils.

Actuellement, nous sommes en sous-effectif récurrent en parallèle d’une surpopulation pénale galopante.

Force Ouvrière Justice appelle au bon sens de nos têtes pensantes afin d’arrêter de prendre les surveillants en les exploitant comme des pseudo-chefs (faisant fonction 1er SVT), au détriment de la sécurité des personnels en détention !!!

Force Ouvrière Justice appelle au bon sens de nos technocrates décisionnaires pour que ces personnes à profils spécifiques soient gérées et hébergées dans des structures adaptées.

Force Ouvrière Justice apporte tout son soutien à notre collègue et l’accompagnera dans ses démarches administratives.

Force Ouvrière Justice tient à féliciter l’ensemble des agents pour leur professionnalisme et leur réactivité dans la gestion de cet incident.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Toulouse-Seysses : Refus de réintégrer sur cour de promenade !

Ce jour, aux alentours de 16h40 lors de la remontée du dernier tour de promenade sur la MAH2 ,

Un détenu a décidé de ne pas vouloir réintégrer !

La gradée avise l’officier de bâtiment ainsi que l’adjoint au chef de détention.

Une fois sur place et après que tous les détenus ont été fermés dans leurs cellules, ils vont sur cour afin de dissuader l’énergumène de bloquer !

Celui-ci ferme, tiendra ces propos :

« Si vous rentrez, je me taille, j’ai des lames, Je veux rentrer avec la gendarmerie ! »

Voyant la détermination de celui-ci et qu’il possède bien au moins une arme artisanale, L’adjoint au chef de détention rend compte au Directeur et Il sera décidé de faire appel aux ERIS !

(Détenu sur cour avec arme… ne prenons aucun risque.)

Pendant ce temps, L’officier de bâtiment demande à 4 agents de s’équiper au cas où.

Vers 18h00, les ERIS arrivent en bâtiment.

Intervention est lancée dans la foulée. Fin de l’intervention 2 minutes plus tard !

Le détenu voyant 10 ERIS rentrer sur Cour se mettra tout de suite à terre et n’opposera aucune résistance ! Celui-ci sera acheminé vers le QD !

Les 4 agents équipés feront un tour sur cour et ramasseront l’arme artisanale.

FO JUSTICE SEYSSES était sur place et félicite l’ensemble des personnels qui ont œuvré avec sang-froid. A l’issue de cette intervention, les agents de la MAH1 aideront les collègues de la MAH2 pour la distribution du repas ! Belle Solidarité. Merci !

FO JUSTICE SEYSSES remercie les ERIS quant à leur Professionnalisme. Il est toujours appréciable de voir nos « copains » intervenir sur établissement. Cette unité a notamment été créée pour ce genre de situation.

FO JUSTICE SEYSSES est surpris que le directeur de bâtiment ne se soit déplacé qu’une heure après l’incident déclaré. Peut-être nous dira-t-on que la situation était bien gérée !

FO JUSTICE SEYSSES espère que ce détenu sera jugé en CDD à la hauteur des faits.

Lire le communiqué

Publié le Laisser un commentaire

Prison de Toulouse-Seysses : Départ de feu… non loin du Centre Pénitentiaire !

Jeudi 24 Aout vers 18h15 , l’agent en poste au mirador 3 observe un départ de feu au niveau d’un terrain situé entre le mirador 2 et 3. Celui-ci se situe au-delà du glacis pénitentiaire ( environ 250 mètres ) de l’enceinte pénitentiaire.

1 minute plus tard, l’agent alerte le gradé qui lui dit d’appeler aussitôt les pompiers !

Le collègue s’exécute et décrit la scène aux professionnels du feu.

Les pompiers sont alors engagés et arriveront rapidement à l’endroit indiqué ! (à 18h30) Pendant ce temps, l’agent tient informé le gradé de l’évolution du feu !

L’intervention des pompiers se déroule Parfaitement et Ils arrivent à contenir et à maitriser le feu.

Tout de même, il est à noter que l’agent au mirador a inhalé de la fumée bien que les interstices des fenêtres étaient fermés ! Nous pouvons imaginer la hauteur des flammes et la proximité du feu !

Les officiers de permanence avaient déjà préparé un plan pour évacuer les détenus de la SAS et ou du QSL au cas où ….

Des renforts venus du grand bâtiment se sont portés volontaire si besoin.

FO JUSTICE SEYSSES félicite l’ensemble des personnels qui ont œuvré sur ce nouvel incident.

En très peu de temps, le CP de TOULOUSE SEYSSES a vécu de « jolis scénarios » !

FO JUSTICE SEYSSES espère que ce n’est pas un acte « criminel » …

FO JUSTICE SEYSSES espère qu’une enquête est ouverte et qu’elle aboutira.

FO JUSTICE SEYSSES a pu rencontrer l’agent qui était en poste au mirador 3 le lendemain et il était très choqué… il s’est vu y passer !

FO JUSTICE SEYSSES apporte tout le soutien nécessaire à cet agent et reste à sa disposition si cela s’en faisait sentir.

FO JUSTICE SEYSSES tient à noter que la direction était présente et a félicité ses agents.

FO JUSTICE SEYSSES note que le Maire de SEYSSES s’est déplacé en sa personne et a apporté tout son soutien aux agents de Seysses qui ont vécu ce mauvais épisode. Pas courant. Il était important de le préciser.

Lire le communiqué