« STANLEY » : Erreur de casting

Les violences faites aux femmes sont une cause nationale. Afin d’aider à combattre ce fléau le gouvernement a opté pour LE BRACELET ANTI RAPPROCHEMENT «LE BAR ».

Vendu comme un dispositif d’EXCEPTION et d’URGENCE, il est devenu la mesure phare de notre ministre.

► Mais voilà :

–  Notre premier prestataire, ALLIANZ, n’a pas fait l’unanimité. De là, est apparu STANLEY !!!

MAIS QUI FAIT QUOI ???

–  Suite au dernier marché public, le nombre de BAR attribués a été sous-estimé, avec pour conséquence une fourniture au rabais de 3 BAR par SPIP !!!

–  en cas d’alarme, STANLEY alerte les agents ASE… par e-mail ! Bon courage à eux, lors de leursastreintes s’ils doivent rester les yeux scotchés sur leurs ordinateurs.

–  Chez STANLEY se sont les agents de surveillance électronique (ASE) qui doivent diagnostiquer les défaillances et demander les changements de matériel. Diagnostic pour lequel STANLEY reçoit une belle rétribution …

CHERCHEZ L’ERREUR !!!

Vous avez demandé STANLEY… veuillez ne pas quitter, un agent va vous répondre. Prenez votre mal en patience, une attente minimum de deux heures est requise. Encore une fois notre administration nous prouve que la sécurité est toujours négociée au rabais… qui qu’elle puisse concerner.

FO Justice, constate que l’argent public est dilapidé en faisant appel à des prestataires privés. Pourquoi ne pas se servir de l’expertise des agents des pôles centralisateurs pour gérer les BAR ?

Pour FO Justice c’est pourtant une évidence. Ces agents ont l’habitude de la géolocalisation et la technicité dans l’analyse des défaillances du matériel.

FO Justice réclame :

–  Que la gestion des BAR soit faite par ces pôles.

–  Que ces agents ACP dépendent directement des DISP et non des établissements.

–  L’augmentation des effectifs avec un référent BAR par pôle.

–  de faire les nuits à 2 agents.

Alors que la population carcérale n’a jamais été aussi nombreuse, le développement de la surveillance électronique est un enjeu important, donnons-nous les moyens de ne pas rater cette étape !

SINON, TOUT VA BIEN DANS LE MONDE DE LA SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE.

Lire le communiqué

Easysoftonic