Prison de Rennes Femmes : Sécurité et stationnement. Il est temps que les choses avancent.

Madame la Directrice Interrégionale,

Depuis des années, FO Justice se bat afin que la situation du stationnement sur le domaine s’améliore, notamment pour les personnels du CP postés en service de Soir.

Cette année, notre organisation syndicale a obtenu en CTS l’interdiction d’accès véhiculé aux intervenants extérieurs. Demande indispensable qui a permis de libérer de précieuses places de parking. Malgré une situation améliorée, cela ne suffit pas.

Nos demandes, vous les connaissez déjà :

(Cf. tract du 6 mai 2021 & lettre ouverte du 19 novembre 2021) :

➢  L’installation d’écriteaux devant les places de la cour d’honneur : Réservé CP Rennes – Service Soir. A minima une dizaine de places ;

➢  L’interdiction d’accès véhiculé aux intervenants extérieurs, c’est chose faite ;

➢  L’ouverture des garages inoccupés (qui sont malheureusement aujourd’hui tous occupés) ;

➢  Un marquage au sol bien visible délimitant les places se situant sous les arbres, côté bâtiment A, afin d’inciter les personnels à ne plus occuper deux places au lieu d’une ; …

Aujourd’hui, il est plus que temps de nous accorder la « réservation » de places de parking sur la cour d’honneur. Les personnels concernés ont déjà été trop patients !

Nous souhaitons également vous alerter sur un autre point, qui met GRANDEMENT A MAL la sécurité des personnels du CP Rennes et du Siège DI : Les nombreux stationnements sauvages à la sortie du portail véhicules.

On nous parle de menaces terroristes, auxquelles on sensibilise les agents, de plan Vigipirate, qui reste un dispositif permanent de vigilance, et on laisse une telle situation perdurer !

FO Justice vous demande de faire appel à la ville de Rennes ou toute autre autorité légitime afin de sécuriser cet accès. Un QPR a vu le jour au CP Rennes, cela devrait sensibiliser davantage. La sécurisation du domaine est primordiale. Inutile de vous rappeler que les personnels sont des cibles potentielles.

Autre problématique : en cas d’urgence, cela fait perdre un temps considérable aux véhicules d’intervention ! Il est parfois impossible de passer tellement les véhicules y sont entassés.

Enfin, ce stationnement sauvage empêche toute visibilité aux personnels lorsqu’ils quittent le domaine ! Entre la circulation des véhicules ET les piétons, les vélos et les trottinettes qui surgissent de toutes parts, c’est devenu une mission très délicate que de s’engager sur la voie ! Situation extrêmement accidentogène dont la responsabilité risque fort d’incomber aux personnels le cas échéant.

FO Justice attend de réelles avancées sur ce sujet, indispensables à la sécurité de tous.

Lire le communiqué

Easysoftonic